MaliPolitique
A la Une

De vieilles images du Président IBK en larmes enflamment la toile

Le Mali est dans la tourmente et 5 chefs d’Etat s’y sont rendus pour régler la crise. Cependant, depuis quelques jours, une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant le Président malien IBK en larmes. Dans la séquence vidéo, l’on aperçoit le Président malien aux côtés de Macky Sall. La vidéo serait une ancienne vidéo filmée lors du décès d’un homme politique.

Dans la vidéo servie aux internautes l’on voit Ibrahim Boubacar Keïta, en larmes, son homologue, Macky Sall juste à côté de lui le réconforte par des gestes.

Publicité

Publié le 22 juillet dernier, la vidéo a totalisé plus de 600 partages sur Facebook en moins de deux jours. Suite à cette action, plusieurs internautes ont réagi de façon vigoureuse. “Le président IBK n’en peut plus… Sous la pression de la population malienne, il est en larmes, consolé par le président sénégalais”, a réagi un internaute burkinabè.

Selon nos sources, la séquence vidéo qui fait que 20 secondes avait été publiée juste avant l’arrivée des cinq chefs d’Etat mandatés par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour régler la crise qui prévaut en ce moment dans le pays.

Les cinq chefs d’Etat sont entre autres Muhammadu Buhari du Nigeria, Mahamadou Issoufou du Niger, Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire, Nana Akufo-Addo du Ghana et Macky Sall du Sénéga.

Dans les commentaires de cette vidéo, certains internautes ont indiqué que la séquence date d’il y a longtemps et qu’elle est en rapport avec le décès d’un homme politique assez influent. Selon nos sources, le 19 juillet 2019, les termes clés de la même séquence vidéo ont été retrouvés sur le site Pressafrik, ce qui fait dire à certains que la vidéo date d’il y a longtemps.

Les images montrant IBK en larmes auraient été prises le 17 juillet 2019, lors de la cérémonie en mémoire d’Ousmane Tanor Dieng, ancien bras droit de Léopold Sendar Senghor, secrétaire général du parti socialiste sénégalais. L’homme était, selon nos informations, la troisième personnalité la plus influente du pays.

Lors de cette cérémonie IBK avait déclaré ceci : “Je ne peux aller plus loin”, lâche-t-il, des sanglots dans la voix, avant de rendre le micro à Macky Sall. Ce serait ces images qui ont été relayées pour faire croire qu’IBK est dans la détresse en cette période chaude que traverse le Mali.

Depuis l’accession au pouvoir d’IBK en 2013 plusieurs manifestations ont été enregistrées. L’opposition radicale met en lumière la pauvreté dans laquelle baigne le pays et les injustices auxquelles les populations sont confrontées au quotidien.

La chute économique du pays, la corruption et bien d’autres maux sont les arguments sur lesquels s’appuie l’opposition dirigée par l’Imam Dicko pour mener de farouches revendications.

Publicité 2

C’est le 10 juillet dernier que le Mouvement du 5-Juin (M5-RFP), “une coalition hétéroclite de politiques, religieux et  membres de la société civile” a engagé sa troisième plus grande manifestation dans le pays.

A tous les maux cités un peu plus haut, s’ajoute la question des Djahadistes qui règne en maîtres au Mali. L’opposition estime ainsi que le pouvoir dirigé par IBK ne dispose d’aucune stratégie pour mettre un terme au terrorisme.

l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan, aurait mis sur la table de négociation, dimanche dernier, des recommandations pour une sortie de crise heureuse.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page