À la UneCôte d'IvoireSociété
A la Une

Côte d’Ivoire: Visé par des plaintes pour fake news, le procureur invite Chris Yapi à se dévoiler

Le procureur de la république de Côte d’Ivoire, Christophe Richard Adou, a indiqué, mardi 22 juin 2021, que l’avatar Chris Yapi est visé par des plaintes en Côte d’Ivoire pour fake news, en l’invitant à montrer son visage afin d’assumer ses publications.

Il s’exprimait au cours d’une tribune du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) autour du thème : « médias et droits de l’homme, comment coopérer face aux fake news ? »

Publicité

« Quand on fait quelque chose en toute responsabilité, on doit montrer son visage, parce que les publications peuvent entraîner des troubles à l’ordre public et l’opposition des uns contre les autres », a déclaré le procureur.

Côte d'Ivoire: Visé par des plaintes pour fake news, le procureur invite Chris Yapi à se dévoiler

Pour Richard Adou, les médias sociaux ont un rôle éducatif, mais pourquoi l’avatar Chris Yapi se cacherait-t-il derrière des pseudonymes, des avatars et autres pour troubler l’ordre public ?  

« Il y a beaucoup de plaintes et nous nous sommes auto-saisi. Nous le recherchons, la personne elle-même le sait et un jour où l’autre, elle finira par se faire prendre, mais on espère que d’ici là il n’y aura pas des dégâts irréparables », a ajouté le procureur.

Poursuivant, M. Adou Richard, a fait observer que « des informations publiées ne sont pas conformes à la réalité (et) quand on se dit être un homme, on vient devant la nation (pour parler), mais pourquoi se cache-t-il derrière un anonymat malveillant », s’est-t-il interrogé.

Pour le procureur de la République près le tribunal d’Abidjan-Plateau, il a exhorté les populations à une meilleure utilisation des médias sociaux avec responsabilité. Car dit-il, les délits, c’est sur un délai de « trois ans avant que cela ne se prescrive, donc à tout moment les auteurs peuvent être poursuivis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page