Divers

Zimbabwe: un pasteur épouse sa secrétaire quatre mois après le décès de sa femme, l’église s’indigne

Les membres du ministère Apostolic Faith Mission (AFM) au Zimbabwe ont exprimé leur indignation après qu’un de leurs pasteurs se soit marié à sa secrétaire, quatre mois après le décès de son épouse.

Le site d’information H-Metro rapporte que le révérend Amon Chinyemba a épousé sa secrétaire Nyaradzo Chibhememe le week-end dernier à Hatfield lors d’une cérémonie officiée par le révérend Manyika.

Publicité

La cérémonie de mariage a laissé plusieurs avec des sentiments mitigés. Certains se sont demandés s’il était approprié pour Chinyemba de se marier si tôt après la mort de sa femme Siphiwe Chinyemba.

Alors que certains affirment que les deux entretenaient déjà une relation amoureuse, d’autres pensent que le révérend s’est marié si vite parce qu’il avait besoin d’une épouse pour pouvoir briguer la présidence de l’AFM l’année prochaine.

Le révérend Peter Kefias, porte-parole du révérend Chiangwa à la tête de l’AFM, a cependant démenti cette affirmation et a insisté sur le fait que le mariage n’avait rien de fâcheux, car le révérend Chinyemba avait suivi tous les protocoles culturels et traditionnels après la mort de sa femme.

« Le révérend Chinyemba n’a subi aucune pression pour épouser sa nouvelle femme Nyaradzo Chibhememe, veuve depuis 20 ans. Les deux ont entretenu une relation pendant un mois et demi avant de se marier et ses trois filles – Prudence, Patience et Precious sont adultes et mariées ».

Concernant les rumeurs selon lesquelles le révérend Chinyemba entretenait déjà une relation amoureuse avec sa secrétaire avant la mort de sa femme, le révérend Kefas a révélé que Chinyemba avait essayé de marier à une veuve d’une autre église pentecôtiste, ZAOGA. Cependant, il a finalement épousé sa secrétaire après que les plans de mariage aient échoué.

Publicité 2

« Le mariage du révérend Chinyemba n’était pas un secret et à un moment donné, il a rencontré le Dr Ezekiel Guti avec l’intention d’être autorisé à épouser une des veuves de la ZAOGA, mais ce n’était pas la volonté de Dieu. Il a jugé préférable de prendre sa secrétaire comme épouse, car elle est veuve depuis quelques années. Ceux qui font du bruit à propos de ce mariage pourraient être les membres de l’autre faction, car vous savez que la scission de l’AFM est toujours en cours devant les tribunaux.

Nous voudrions souligner que la politique de l’église est en jeu ici et c’est sans doute des membres de l’autre faction qui sont en train de ternir le nom du révérend Chinyemba. »

Crédit photo : h-metro

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page