Côte d’Ivoire: Le gouvernement Ouattara libère 70 prisonniers pro-Gbagbo

0

Le mercredi 9 mars dernier, le gouvernement ivoirien a annoncé la remise en liberté provisoire de 70 détenus proches du FPI. Il a également annoncé le dégel de quatre comptes bancaires, dont celui de Jeannette Koudou, sœur de l’ancien président, Laurent Gbagbo.

C’est suite à une requête de l’actuel président du Parti du FPI, Monsieur Affi N’guessan  que la liberation a été accordée. En effet, le parti de Pascal Affi N’Guessan avait en effet remis au gouvernement une liste de 300 personnes qu’il considère comme des détenus de la crise postélectorale de 2010.

Publicité
 

Selon le quotidien Jeune Afrique, le gouvernement ivoirien ne reconnait que 268 prisonniers dont 33 déjà condamnés, 28 en instances de jugement et 206 prisonniers actuellement devant les cabinets d’instruction.

Pour le gouvernement Ouattara,  Les 70 détenus récemment libérés  dont les noms n’ont pas  encore été communiqués, ne sont pas des prisonniers de la crise post-électorale, mais ils ont été arrêtés «pour des faits d’atteinte à la sûreté de l’État et de troubles à l’ordre public » rapporte afrik.com

Outre la sœur cadette de l’ex-président, trois autres proches de l’ancien président, à savoir  Gilbert Anoh N’Guessan, l’ancien ministre Phillipe Attey et Sansan Kouao ont vu leur compte bancaire dégeler complètement.

Publicité
 

L’on se souvient, que le 31 décembre, dans son discours à la nation,le président Alassane Ouattara avait annoncé l’application de la grâce présidentielle sur 3 100 détenus, en grande majorité des prisonniers de droit commun, mais aussi une poignée de personnes détenues dans le cadre de la crise postélectorale.

(Visited 471 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse