Pour mettre fin la pénurie du carburant en Afrique, cet homme transforme l’huile végétale en carburant

12

Selon la chaine Canal France. Info Afrique, un entrepreneur Zambien vient de faire un exploit hautement impressionnant. Mutoba Ngoma a imaginé une manière de lutter contre la pénurie du carburant.

Publicité

Dans une interview accordée à CNN, l’entrepreneur a expliqué comment l’idée lui est venue : «  Je venais de terminer mes études d’ingénierie aéronautique au Royaume-Uni. Je suis tombé ensuite sur un programme qui mettait en relief  les énergies renouvelables au Brésil. Dans le même temps, la Zambie allait connaître une pénurie en carburant. »

C’est alors que Mutoba Ngoma diversifie sa gamme de produits en fabricant  un prototype de centre de conversion d’huile végétale en biocarburant par un processus à chaleur intense qui donne à la viscosité de l’huile une structure similaire à celle du gasoil fossile. Ce carburant écologique va donc considérablement réduire le dioxyde de carbone.  A ses débuts,  il  produisait 200 litres de carburant par mois avant de passer à 3 000 litres. L’entreprise génère aujourd’hui environ 15 000 dollars.

Publicité

Afripeople qu’en pensez-vous ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

12 commentaires

  1. Balboa Ndongala sur

    c’est une bonne idée et que cela soit répandu dans toute l’Afrique. pour que nous en bénéficions aussi. congratulations bro

  2. jean lapluy sur

    grands respects a toi frere!! ton initiative est prospere pour l’AFRIQUE notre continent..felicitations a toi et surtout ne laches pas prise

  3. Mauvaise idée. L’huile ce n’est pas fait pour les moteurs mais pour la cuisine et la pharmacie. Il faut aller vers les énergies renouvelables.

  4. jn_rothin sur

    merci pr ces exploits purement africains c’est vraiment un exemple à suivre au lieu de violer les cerveaux africains qui ne font pas ceux qu’ils devraient faire. la politique pr les politicens et la science aux cientifiques pas du meli mello.

  5. Courage, courage et courage,voilà des hommes dont nous avons besoin en Afrique. Après des études chez les blancs, vous revenez en Afrique pour des créations.

Laissez une réponse