Monde

10 Octobre 2017: Commémoration de la Journée Mondiale contre la peine de mort

Aujourd’hui 10 Octobre 2017 est célébrée dans le monde la Journée Mondiale contre la peine de mort. Instituée depuis 2003, cette journée internationale peine encore à rallier certains états à sa cause.

 

Instituée en 2003 par la Coalition Mondiale contre la peine de mort, la journée mondiale contre la peine de mort est officiellement soutenue par l’Union européenne. En 2005, un moratoire a été adopté par l’Organisation des Nations Unies contre la peine de mort. Ainsi, depuis 2005, la Coalition mondiale contre la peine de mort fixe un thème d’actualité pour chaque journée mondiale.

Par exemple :
  • 2005 : L’Afrique en marche vers l’abolition
  • 2006 : La peine de mort, les échecs de la justice
  • 2007 : Peine de mort : le monde décide

L’organisation à la base de cette journée :

La Coalition Mondiale contre la peine de mort est un collectif international regroupant des organisations non gouvernementales, des barreaux d’avocats, des syndicats etc. Le but de ce collectif est de renforcer la dimension internationale du combat contre cette méthode. Pour ce faire, il facilite la constitution et le développement de coalitions nationales et régionales luttant contre la peine de mort. Ensuite, il mène des actions de lobbying auprès des organisations internationales et des États et organise des événements de portée internationale.

La Coalition Mondiale contre la peine capitale a été fondée à Rome en mai 2002, et a instauré le 10 octobre 2003 la Journée Mondiale contre la peine de mort. En Avril 2008, la coalition comptait 75 organisations membres.

 

Quel bilan 14 ans après l’institution de cette journée

14 ans après l’institution de cette journée mondiale, certains pays continuent de pratiquer la peine capitale.


Un pays se place en tête de cette liste des États pratiquant la peine capitale : l’Iran. En effet, le pays détient le plus grand nombre d’exécutions par tête d’habitant dans le monde.

Depuis le début de cette année, ce sont plus de 500 personnes qui ont été pendues dans ce pays, la plupart pour trafic de drogue.

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!