À la UneCôte d'IvoireSociété

14 morts dans un accident à Yamoussoukro / Les sanctions sont tombées

Les autorités du ministère du Transport en Côte d’Ivoire ont égrené un chapelet de mesures visant à sanctionner la compagnie à l’origine de l’accident de Yamoussoukro le 5 janvier 2023.

Le ministère du Transport est très remonté contre la compagnie responsable de l’accident ayant causé la mort de 14 personnes à Yamoussoukro et fait des dizaines de blessés graves. En visite dans la capitale politique, le ministre du Transport a annoncé plusieurs sanctions. Elle sont principalement dirigées vers la société de transport dont le chauffeur a provoqué le choc.

Il s’agit de la suspension pour 3 mois des autorisations de transport de tous les véhicules de l’entreprise propriétaire du car de transport en partance pour Séguéla et qui percuté celui de la compagnie UTB. Une obligation pour tous les chauffeurs de l’entreprise en question de passer le Certificat d’Aptitude de Conducteur Routier (CACR) a été requise par le ministre du Transport. Il a ordonné aussi la saisine des assureurs des deux cars afin que toutes les victimes soient effectivement dédommagées.

Par ailleurs, le ministre du Transport a donné des instructions au Bureau Enquête Accident (BEA) du Ministère des Transports, pour mener l’enquête technique et administrative pour faire toute la lumière et situer les responsabilités. Enfin, les responsables des 2 sociétés seront entendus par les autorités policières et judiciaires, du fait de leurs responsabilités  engagées selon la note circulaire du Ministre de la Justice.

La délégation ministérielle comprenait les Ministres Amadou Koné du transport, Dimba Pierre de la Santé, Myss Belmonde Dogo de la Solidarité, Souleymane Diarrassouba du Commerce et de l’Industrie ainsi que Bouaké Fofana  de la Salubrité. Ils ont apporté la compassion du gouvernement aux personnes sinistrées. Officiellement, l’accident a fait 14 morts et 71 blessés soignés dans les hôpitaux de Yamoussoukro. Malgré les sensibilisations du gouvernement, des chauffeurs de car continuent d’endeuiller les familles en pratiquant des conduites dangereuses.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page