Côte d'IvoireSociété

2ème journée du Cacao et du Chocolat : plusieurs échanges et ateliers pour répondre au défi de la transformation locale

Les journées du Cacao et du chocolat se poursuivent à Abidjan. À l’occasion de la deuxième journée, le salon, a réuni plusieurs acteurs du paysage chocolatier ivoirien pour échanger et apporter des réponses à la question de la productivité locale du Cacao.

La deuxième journée des JNCC, a enregistré la tenue de plusieurs panels et discussions, entre acteurs de l’environnement du cacao et du chocolat. Formateurs et producteurs chocolatiers, artisans et membres du Conseil Café-Cacao ont exposé à cet effet sur des sujets dans la continuité du thème général de la 8ème édition des JNCC.

Durant le premier thème « Promotion de la transformation locale du cacao : quelles opportunités pour le chocolat made in Côte d’Ivoire«  traité, les panélistes ont révélé les freins à la transformation locale du cacao. Puis de proposer un ensemble de solutions pour y palier éventuellement. Unanimement, les panélistes ont insisté sur la sensibilisation à grande échelle pour une meilleure consommation locale. En espérant parallèlement à l’accompagnement efficient des autorités dans leur combat pour la valorisation des productions made in Côte d’Ivoire.

2ème journée du Cacao et du Chocolat : plusieurs échanges et ateliers pour répondre au défi de la transformation locale

D’où l’importance justement d’œuvrer davantage à l’amélioration des vies des planteurs pour assurer la durabilité de la production du cacao. Les membres du conseil Café Cacao, exposant au deuxième panel, ont assuré quant à leur implication totale pour un mieux-être desdits artisans, acteurs majeurs de la cacaoculture. La modernité du secteur permet, disent-ils depuis quelques années, à soutenir les artisans dans leur exercice avec un ensemble de solutions. Notamment, la création de centre de santé, la géolocalisation des plantations, l’aide à l’octroi de prêt de financement.  


La dernière vague de panélistes s’est étalée sur le thème « comment garantir l’approvisionnement durable des unités de transformation par l’amélioration des conditions de vie et de travail des producteurs ». Toute cette série de réflexions converge vers l’unique objectif d’assainir l’environnement du cacao en Côte d’Ivoire pour assurer une transformation locale plus implicite.

Ouvertes dans la matinée du vendredi 30 septembre, les JNCC placée sous le thème « La transformation locale du Cacao : opportunités pour les artisans chocolatier » refermeront leurs portes le dimanche 02 octobre prochain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!