Divers

4 migrants retrouvés cachés dans des cartons à l’arrière d’une camionnette

Alors que les drames liés à l’immigration ne cessent d’augmenter, les gardes-frontières britanniques ont découvert, lors d’un contrôle de routine, 4 migrants albanais qui étaient dissimulés dans des cartons à l’arrière d’une camionnette. Ces derniers avaient payé 700 euros chacun pour entrer clandestinement au Royaume-Uni.

Les hommes voyageaient de Francfort à Derby, pour le Royaume-Uni lorsque les gardes-frontières ont stoppé leur camionnette.

Publicité

Selon Daily Mail, les hommes avaient payé plus de 700 euros chacun à un groupe de passeurs, dont l’un a été emprisonné.

Vladmir Tollumi, 39 ans, a été identifié comme l’un des quatre passeurs qui faisaient entrer illégalement les migrants en Grande-Bretagne. Les trois autres n’ont pas encore été retrouvés. Tollumi qui avait été arrêté en mai, risque d’être expulsé après avoir purgé une peine de 40 ans de prison. Sa sentence a été prononcée la semaine dernière. M. Tollumi a plaidé coupable à un chef d’accusation de complot visant à faciliter l’immigration illégale d’un ressortissant non communautaire dans un État membre.

La procureure Sarah Slater a déclaré à la Cour de Derby que l’opération de contrebande avait été démantelée le 22 mai 2017.

« Vers 5 heures du matin, du côté français de la frontière, une camionnette en provenance de Francfort a été arrêtée par les gardes-frontières.

On a demandé au chauffeur d’ouvrir l’arrière de la camionnette et à l’intérieur il y avait six cartons scellés avec du ruban bleu.

Ils ont été ouverts et dans quatre des cartons, il y avait quatre Albanais qui devaient être introduits clandestinement au Royaume-Uni ».

Jane Cochran de East Midlands Criminal and Financial Investigations (CFI) était au tribunal pour assister à sa condamnation.

Pub


Elle a déclaré : « Tollumi n’a peut-être pas conduit le véhicule dans lequel les gardes-frontières ont trouvé les migrants illégaux, mais il faisait partie intégrante de l’entreprise criminelle ».

L’enquête du CFI a révélé qu’avant l’infraction, Tollumi avait délibérément tenté de dissimuler ses traces en enregistrant des téléphones mobiles et des documents juridiques à de fausses adresses.

Crédit photo : flvibe

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer