Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : plus de 4000 cas de  grossesse détectés en milieu scolaire pour l’année 2017

Les cas de grossesse en milieu scolaire sont un phénomène qui prend de l’ampleur en Côte d’Ivoire. Même, si c’est une réalité constatée un peu partout à travers le monde, il faut noter que l’Afrique est le continent le plus atteint par ce fléau. En Côte d’Ivoire plus de 4000 cas de grossesse ont été détectés en milieu scolaire selon les statistiques 2017, livrés hier par le ministère de l’Education Nationale.

« 1.153 filles âgées de 9 à 14 ans, 2.393 de 15 à 18 ans, et 920 jeunes femmes de plus de 19 ans sont tombées enceintes », précise le rapport intitulé « Statistiques scolaires de poche 2016-2017 ».

Publicité

Les statistiques sont reparties comme suit…

404 grossesses dans l’enseignement primaire en 2015-2016 contre 512 en 2014-2015.

Dans les 404 cas de grossesse,  51 cas ont été enregistrés chez les moins de 12 ans et 353 chez les 12 ans et plus.

Bien qu’importants, ces chiffres sont en baisse par rapport à l’année scolaire 2014-2015 où 5.992 cas de grossesses avaient été déclarés dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire du pays.

En 2013-14, les chiffres encore plus élevés, affichaient 6.800 cas.

Même s’ils ont régressé avec 4471 cas, il va falloir remettre les pendules en marche afin d’atteindre le zéro cas de grossesse l’année prochaine.

Les cas les plus déplorables concernent les mineurs non émancipés des moins de 12 ans.

Emeraude ASSAH

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. Ce fleau est très catastrophe ,il faut qu’on trouve des solutions pour ameriorer surtout en milieu scolaire

  2. Aujourd’hui, ce quel’on aime le plus, c’est le sexe et l’argent et nos jeunes soeurs récoltent des grossesses comme des fruits sur l’arbre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page