LifeStyle

5 choses qui détruisent les relations d’amitié entre filles

On a pour habitude de dire que la gestion de l’amitié entre garçons est facile, contrairement à celle entre filles qui n’est pas du tout facile à gérer. Ce n’est pas totalement faux. Chez les filles, les relations d’amitié sont très sensibles. Elles prennent facilement fin souvent pour des raisons banales.

1- La compétition

Publicité

Dans les relations d’amitié entre filles, la compétition est un virus qui, lorsqu’il n’est pas maîtrisé, ronge peu à peu la relation. Dans une relation d’amitié entre filles où il y’a la compétition, la trahison finit toujours par triompher.

Publicité

2- Vouloir être la première personne à tout savoir sur votre amie

Lorsqu’elle prend une décision ou entame quelque chose sans vous dire parce qu’elle a oublié, vous vous mettez dans une colère noire. C’est une mauvaise attitude. Vous êtes son amie, mais pas le centre de sa vie. Il peut arriver qu’elle prenne des décisions sans que vous le sachiez. C’est votre amie, mais, chacune de vous à son intimité. Acceptez-le.

3- Vouloir être la seule personne dans la vie de votre amie

Vous êtes son ami, mais, vous ne deviendrez jamais son mari, ni son père ou sa mère. Reconnaissez votre place et acceptez les choses telles qu’elles sont. Ne soyez pas jalouse quand vous la voyez parler, rire avec d’autres personnes. Laissez-là vivre et vous aussi vivez votre vie.

4- Quand vous vous immiscez trop dans sa vie de couple

En ce qui concerne sa vie de couple, vous devez faire très attention. N’y soyez pas trop présente. Parlez-en lorsqu’elle-même vous en donne l’occasion. Ne cherchez pas à toujours savoir ce qu’elle fait ou dit à son chéri. Aussi, ne faites rien qui puisse l’éloigner de lui.

5- Quand vous vous croyez supérieure à votre amie

Vous n’êtes pas supérieure à elle. Elle non plus. Considérez que votre amie et vous, êtes complémentaires. Votre faiblesse et la force de votre amie et votre force et la faiblesse de votre amie. Appréciez-la, valorisez-la.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page