Divers

Indonésie: des adolescents utilisent des serviettes hygiéniques usagées pour se défoncer

Des adolescents indonésiens feraient bouillir des serviettes hygiéniques et des couches usagées et boivent le liquide pour tenter de se défoncer.

Selon une étude récente, de jeunes Indonésiens ont trouvé un moyen très spécial de se défoncer. Ils récupèrent des serviettes hygiéniques usagées et les font bouillir. Et, une fois le contenu récupéré, ils boivent la mixture… »Les serviettes usagées qu’ils ont extraites de la corbeille ont été plongées dans de l’eau bouillante. Après l’avoir refroidie, ils l’ont bu ensemble », déclare le commandant en chef Suprinarto, chef du BNN au centre de Java.

Publicité

Le liquide est considéré comme “amer” mais est souvent consommé trois fois par jour par les utilisateurs.

La National Drug Agency (BNN) indonésienne a déclaré que les produits chimiques contenus dans les serviettes hygiéniques donnaient à ceux qui buvaient le mélange un sentiment de “voler” et d’hallucinations.

La nouvelle tendance bizarre aurait attiré les jeunes à la recherche d’un moyen légal et peu coûteux de se défoncer.

L’Agence indonésienne de lutte contre la drogue a ajouté que certains adolescents allaient jusqu’à bouillir des couches souillées de la même manière qu’avec des tampons juste pour se défoncer.

“Les serviettes usagées qu’ils ont extraites de la poubelle ont été plongées dans de l’eau bouillante. Après le refroidissement, ils l’ont bu ensemble.” soutient un responsable du BNN au centre de Java.

La police de l’île a arrêté au cours des dernières semaines des adolescents soupçonnés d’être victimes de la “formule des serviettes hygiéniques”, explique le Strait Times. Certaines des personnes arrêtées n’ont que 14 ans.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer