À la UneCôte d'IvoirePolitique

Affaire de passeport/ Le gouvernement répond enfin à Charles Blé Goudé

L’affaire du passeport de Charles Blé Goudé continue de faire couler beaucoup d’encre et de salives. Ses partisans de la société civile en France ont manifesté dernièrement devant l’ambassade de Côte d’Ivoire. Il s’agissait de faire pression sur les autorités ivoiriennes qui tardent à lui délivrer ce document de voyage. Lors du Conseil des Ministres du 3 novembre 2021, le porte-parole du gouvernement est revenu sur cette affaire intrigante.

Le gouvernement ivoirien a son idée sur l’affaire du passeport de Charles Blé Goudé. Ce document qui tarde à être produit et délivré est l’objet de controverses. Pour les partisans de l’ex-prisonnier de Scheveningen, il y a une sorte d’incompréhension. Blé Goudé ayant produit tous les documents afférents en la matière, ils ne comprennent pas la lenteur qui le concerne. D’autres crient au complot ourdi contre Blé Goudé.

Le gouvernement ivoirien, lui, en a une autre explication. Gêné aux entournures, le ministre Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, donne une version plutôt biscornue. Selon lui, Blé Goudé est un citoyen normal comme tout autre. A ce titre, il n’aurait pas un traitement particulier de son dossier. C’est justement le Talon d’Achille de la posture du gouvernement. Puisque si c’est le cas, il y a bien longtemps que le requérant aurait été en possession du document.

En effet, dans les cas les plus complexes d’aucuns parlent de tout au plus un mois pour entrer en possession du passeport, lorsqu’ils sont hors de la Côte d’Ivoire. Or dans le cas de Blé Goudé, c’est depuis le mois d’avril 2021 qu’il a déposé tous les papiers pour son passeport. 8 mois plus tard, il n’est pas en possession du passeport. C’est un fait curieux. Mais, voilà ce que le gouvernement répond par le biais de son porte parole:


« Absolument rien ne bloque. C’est une démarche administrative, M. Charles Blé Goudé n’est pas différent de tous les citoyens ivoiriens. Mais , c’est vrai, parfois l’administration peut-être lente, mais je sais que d’autres citoyens se sont plaints dans la lenteur de la délivrance des passeports. Il y a certains quand ils le peuvent, font le voyage avant l’expiration parce que c’est plus rapide ici, mais en étant à l’étranger il y a toute une procédure qui est mise en œuvre. Donc, j’inviterais les partisans de M. Charles Blé Goudé a de la patience, il n’ y a rien qui s’oppose ».

Dans un communiqué de sa porte-parole Solange Tagro, Blé Goudé dit espérer toujours entrer en possession de son document de voyage. Il se réjouit de ce que le porte-parole du gouvernement dise que « rien ne bloque » dans la délivrance du passeport. Enfin, il dit compter sur la bonne foi des autorités dont il ne doute guère des intentions. n possession de son passeport, il veut venir prendre toute sa place dans le processus de réconciliation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page