Monde

Afghanistan: un homme arrêté pour avoir vendu 130 femmes

Les Talibans ont arrêté un homme accusé d’avoir vendu des dizaines de femmes dans le nord de l’Afghanistan après leur avoir fait croire qu’elles seraient mariées à des hommes riches, ont déclaré des responsables mardi.

L’accusé a été arrêté dans la province septentrionale de Jawzjan tard lundi, a déclaré à la presse Damullah Seraj, chef de la police provinciale des Talibans. « Nous en sommes encore au début de l’enquête. Nous espérons en savoir plus sur cette affaire ultérieurement », a-t-il déclaré.

Mohammad Sardar Mubariz, chef de la police du district de Jawzjan, a déclaré à l’AFP que cet homme ciblait les femmes pauvres qui cherchaient désespérément à améliorer leur situation. Après avoir dit qu’il leur trouverait un mari riche, il les envoyait dans une autre province où elles étaient au contraire vendues comme esclaves.

Il aurait trafiqué environ 130 femmes de cette manière. La criminalité, le népotisme et la corruption ne sont pas des phénomènes nouveaux en Afghanistan, mais l’augmentation de la pauvreté sape la légitimité du gouvernement taliban.

Depuis leur retour au pouvoir il y a environ trois mois, les talibans tentent de contenir une vague de crimes tels que des vols et des enlèvements dans les grandes villes. Mardi, le ministère de l’intérieur taliban a déclaré que 60 personnes – dont des membres du service des passeports – avaient été arrêtées pour avoir falsifié des documents afin d’obtenir des passeports.

Crédit photo : busytape

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page