Divers

Afrique du Sud: des mineurs manifestent contre leur patron en passant une semaine sous terre

300 travailleurs des mines chez Lanxess à Rustenburg, en Afrique du Sud, sont restés une semaine sous terre pour protester contre leur patron, qui serait friand de sexe.

Les mineurs affiliés au Syndicat national des ouvriers métallurgistes d’Afrique du Sud (NUMSA) sont sous terre depuis mercredi après-midi et la manifestation qui avait pour but de réagir au prétendu sexe contre travail à la mine de chrome visait à ouvrir une enquête sur le scandale.

Publicité

Les médias locaux rapportent que l’auteur présumé n’avait pas été suspendu et qu’aucune mesure disciplinaire n’avait été prise à son encontre, même après que les membres de la NUMSA eurent soulevé une série de problèmes avec les responsables de la mine.

Le secrétaire général de la NUMSA, Irvin Jim, a confirmé que les 300 mineurs étaient restées sous terre pour protester contre leur patron, qui aime le sexe.

« Nous sommes en pleine crise. Nos travailleurs ont été exposés à une situation à risque pendant six jours et à cause des conditions de travail, certains d’entre eux sont tombés malades et ont dû être emmenés à l’hôpital. D’autres problèmes ont trait aux droits d’organisation, notre syndicat n’est pas reconnu malgré la majorité en nombre. Environ 50 membres ont été licenciés et, à notre avis, ces licenciements ont été orchestrés suite à leur adhésion au syndicat. »

Ben Marais, directeur général de Lanxess, a confirmé que la grève avait débuté mercredi. Il a ajouté que la direction de la société avait reçu une liste de demandes concernant diverses questions liées au travail, notamment un cas de harcèlement sexuel.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer