Afrique
A la Une

Afrique du Sud : premier pays africain à construire des routes avec des bouteilles de lait en plastiques recyclées

L’Afrique du Sud est devenu le premier pays Africain à construire une route avec des bouteilles de lait en plastique recyclées.

Les plastiques fabriqués à partir de matière plastique non-organique recyclé devraient renforcer la route tout en réduisant les déchets destinés aux sites d’enfouissement.

Publicité

Selon la Fédération routière sud-africaine, les nids-de-poule coûtent aux usagers de la route environ 3,4 milliards de dollars par an en réparations et blessures.

En août, Shisalanga Construction est devenue la première entreprise sud-africaine à construire un tronçon routier de 1,7 km, qui fait partie de la nationale N3 dans la province du KwaZulu-Natal (KZN), sur la côte est d’Afrique du Sud.

Afrique du Sud : premier pays africain à construire des routes avec des bouteilles de lait en plastiques recyclées

Le directeur de Shisalanga, Donavan Deane Koekemoer, a déclaré que l’entreprise a combiné deux des plus grands défis du pays, une abondance de déchets plastiques et des routes endommagées pour produire la première route pavée en plastique recyclé en Afrique.

« Il y a un besoin urgent de recycler les déchets plastiques dans notre pays afin de minimiser les déchets envoyés dans les décharges et de réduire les autres menaces pour l’environnement », a-t-il déclaré.

L’entreprise utilise du polyéthylène haute densité (PEHD), un plastique épais généralement utilisé pour les bouteilles de lait. Une usine de recyclage locale le transforme en granulés, qui sont chauffés à 190 degrés Celsius jusqu’à ce qu’ils se dissolvent et soient mélangés à des additifs. Ils remplacent six pour cent du liant bitumineux de l’asphalte, de sorte que chaque tonne d’asphalte compte environ 118 à 128 bouteilles.

Publicité 2


Afrique du Sud : premier pays africain à construire des routes avec des bouteilles de lait en plastiques recyclées

« Moins d’émissions toxiques sont produites que lors des procédés traditionnels et son composé est plus durable et plus résistant à l’eau que l’asphalte conventionnel, résistant à des températures aussi élevées que 70 degrés Celsius (158F) et aussi basses que 22 degrés sous zéro (-7,6F) », a indiqué M. Shisalanga.

En Afrique du Sud, 70 % du plastique recyclable est collecté directement dans les décharges et Shisalanga transforme ces déchets en matière pour la fabrication des routes avec l’intention d’étendre l’utilisation de ce produit à travers le pays. Il y a dix-sept ans, l’Inde a commencé à construire des routes en plastique et le concept a été reproduit en Europe, en Amérique du Nord et en Australie.

Crédit photo : cnn

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer