AfriqueInspirationRwanda

Afrique / Inspiration : L’histoire de Michaella Rugwizangoga, 33ans et PDG de Volkswagen Mobility Solution Rwanda

Michaella Rugwizangoga, âgée de 33 ans, est la Présidente directrice générale de Volkswagen Mobility solution Rwanda et la plus jeune dirigeante de ce groupe allemand.

Le jeudi 9 janvier lors de la 4è édition de la tribune HEC CEO Talk, elle est revenue sur son parcours inspirant, mais parsemé d’embûches.

Publicité

« Les critères de base étaient de trouver des profils qui parlaient, français, anglais et allemand, couramment. J’ai fait une série de tests, psychotechniques, en mathématique, en connaissance générale… La dernière étape était un panel de sept directeurs allemands dont une femme. J’ai été interviewée pendant plus d’une heure. Une semaine après, on me dit : est-ce que ça t’intéresserait d’être notre CEO ? », raconte-t-elle.

Selon Afrik-une, pour ses proches, son succès ne surprend pas, car les coups de la vie lui ont donné un mental d’acier. En effet, rwandaise d’origine, elle est issue d’une famille de réfugiés en Côte d’Ivoire, obligée à tout reconstruire.

 
« Mes parents nous ont toujours dit : nous sommes réfugiés ici, demain nous serons quelque part d’autre, vous devez donc tenir sur vos deux jambes. Vous devez vous-même être votre source de motivation. Nous, on s’en sort, on vous donne une éducation, parce qu’on a étudié. On peut perdre tout, mais on ne peut pas perdre ce qu’on a appris. Ces phrases m’étaient, sans cesse, répétées depuis la maternelle, à l’âge de 5 ans », expliqua-t-elle.


Arrivée pour la première fois au Rwanda à l’âge de 18 ans, après son BAC S obtenu à Abidjan, la jeune étudiante s’inscrit dans une école d’ingénieur, obligée de basculer du français à l’anglais. Une année plus tard, elle décroche une bourse d’État pour des études d’ingénieur chimiste à l’université technique de Kaiserslautern en Allemagne. Et est à nouveau contrainte d’apprendre l’allemand. Chose qu’elle réussit en 5 mois, là où il en faut 12 normalement.
« Il n’y a pas de secret. C’est l’éducation, le travail, la continuité, une chose après l’autre, l’apprentissage du leadership et la prise d’initiative. Et j’ai été éduqué comme ça. Il n’y a que l’école et l’excellence qui comptent et ça m’a suivi, toute ma vie » poursuit-elle.

Publicité 2



Après sept ans d’études en Allemagne, son diplôme en poche, Michaella Rugwizangoga, retourne au pays et commence sa carrière au Rwanda Development Board, puis rejoint la Fondation Imbouto de Jeannette Kagamé, première dame du Rwanda, avant de devenir Présidente Directrice Général de Volkswagen Mobility Solution Rwanda, depuis mars 2018.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Thank you very much Michaella for sharing with us your story. It really served as a great inspiration for me, and I am sure that I am not the only one. I was exceptionally inspired by the words ” On peut perdre tout, mais on ne peut pas perdre ce qu’on a appris.” Because it reminded me of how precious education is. It was a great honor to learn from you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer