AfriqueNigeria

Aliko Dangote: « Un jour, j’ai retiré 10 millions de dollars juste pour les voir »

Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique, a révélé samedi lors du forum Mo Ibrahim à Abidjan, qu’il avait une fois retiré 10 millions de dollars rien que pour les voir et se convaincre qu’il était vraiment riche.

Dans la vidéo, qui a été partagée sur la page YouTube de la Fondation Mo Ibrahim, Dangote a déclaré:

Publicité

« Quand vous êtes jeune, votre premier million est important mais après, les chiffres ne veulent plus dire grand-chose. Un jour, j’ai fait un chèque de 10 millions de dollars à ma banque, je les ai pris et les ai mis dans le coffre de ma voiture », a-t-il raconté. Arrivé chez lui, il a mis les 10 millions de dollars dans sa chambre, les a regardés et dit : « Maintenant, je sais que j’ai de l’argent », a-t-il ajouté en riant.

« Je les ai repris et remis à la banque le lendemain », a-t-il conclu dans l’hilarité générale.

Dans son allocution, Dangote a aussi soutenu que les deux secteurs les plus prometteurs pour l’avenir en Afrique étaient l’agriculture et les nouvelles technologies (ICT). C’est pourquoi, il a profité de l’occasion pour conseiller aux jeunes entrepreneurs africains de ne pas s’enflammer après les premiers succès : « Souvent en Afrique, on dépense les recettes projetées. Il y a des hauts et des bas » dans le business.

Aliko Dangote a aussi regretté les barrières douanières et les problèmes administratifs sur le continent qui freinent selon lui le développement. Il a notamment expliqué qu’il était très difficile à son groupe de cimenterie d’exporter au Bénin à partir d’une de ses usines au Nigeria située à 40 km de la frontière du Bénin, qui importe du ciment « plus cher » de Chine.

Regardez la vidéo ci-dessous…

Publicité 2


 

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer