Afrique

Angola: le fils de l’ancien président incarcéré (Photos)

José Filomeno dos Santos, l’ancien président du fonds souverain de l’Angola et fils d’Eduardo Dos Santos a été incarcéré lundi. Sa détention fait partie d’une campagne anti-corruption menée par le nouveau dirigeant angolais.

Les procureurs d’État angolais ont ordonné que José Filomeno dos Santos soit placé en détention provisoire dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds portant sur 1,5 milliards de dollars.

Publicité

« En raison de la complexité et de la gravité des faits et afin de garantir l’efficacité de l’enquête (…), le ministère public a décidé d’appliquer aux accusés une mesure de détention préventive », a déclaré le procureur général, Alvaro Da Silva Joao, dans un communiqué.

Angola: le fils de l’ancien président incarcéré (Photos)

« Les éléments de preuves réunies dans l’affaire constituent des preuves suffisantes que les accusés étaient impliqués dans des activités de corruption », a-t-il ajouté.

En 2013, le fils de l’ancien dirigeant angolais avait été nommé par son père à la tête d’un fonds souverain doté de 5 milliards de dollars. Il a été limogé de son poste en janvier par le nouveau Président Joao Lourenço. En mars, José Filomeno avait été accusé d’avoir ordonné des virements suspects.

Le parti d’opposition Unita a salué la détention de José Filomeno dos Santos, affirmant que le président Lourenco « honorait ses promesses. »

L’ancien président José Eduardo dos Santos a démissionné l’année dernière après avoir dirigé le pays pendant 38 ans. Avant son départ, il avait nommé des alliés proches pour diriger des secteurs clés de l’économie du pays.

Angola: le fils de l’ancien président incarcéré (Photos)

Pub


Bien que dos Santos ait choisi le président Lourenco comme successeur, ce dernier a rapidement effacé l’influence politique persistante de son prédécesseur en limogeant plusieurs de ses alliés des plus hauts postes de responsabilité.

L’Angola est le deuxième pays producteur de pétrole en Afrique, mais est confronté à une croissance lente et à des taux de chômage élevés.

Crédit photo : dw

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer