Côte d'IvoireCulture & LoisirsPeople

Côte d’Ivoire / Après Debordo, Safarel Obiang dénonce à son tour la méchanceté des Ivoiriens

« Je ne suis plus Ivoirien » a annoncé Debordo Leekunfa en début d’après-midi du mardi 26 octobre 2021. Opah la nation à carrément renié sa nationalité ivoirienne qui dit-il représente une malédiction pour lui. Après son acte qui a suscité une vague de réactions sur internet, Debordo Leekunfa reçoit le soutien de son confrère Safarel Obiang.

La vidéo de Debordo Leekunfa à littéralement surpris les internautes dans la journée d’hier. Le mimi National a annoncé à la surprise de tous qu’il ne revendiquait plus la nationalité ivoirienne et que désormais sa musique serait au service de la communauté africaine.

Publicité

Il met en cause, la méchanceté des Ivoiriens qui serait devenue insupportable pour lui. Une vidéo qui a été ensuite relayée par Safarel Obiang sur son profil Facebook, attestant de son soutien à l’artiste.

Pour Safarel Obiang, les raisons avancées par Debordo Leekunfa sont vérifiées et avérées.

« Walla la vie de ma mère que c’est la vérité et rien que la vérité trop de vérité dans ce qu’il dit. Soyons véridique ça fait très mal en tant qu’artistes d’être vilipendé, insultes, humilié, rabaisse et boycotter par ta propre nation. Il y a d’autres qui n’osent pas le dire de peur d’être lynché mais c’est la vérité et ça les ronge à l’intérieur d’eux car ce sont tous les artistes ivoirien sans exception qui vivent ça et ça fait vraiment très mal et même peu entraîner la mort de ses individus exemple : Arafat 15ans de pouvoir musical au service de la côte ivoire boycott sur boycott. A soutenu Safarel Obiang.

Publicité 2

Lire aussi : Côte d’Ivoire : « être Ivoirien, c’est une malédiction » Dedordo renie sa nationalité ivoirienne

De même que Debordo Leekunfa, le Safking décrit une désunion de la communauté ivoirienne envers ses artistes. Par ailleurs, la plupart des artistes ivoiriens s’accordent à donner raison à Dj Arafat qui avant son décès dénonçait l’attitude désolidarisée des Ivoiriens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page