À la UneCôte d'IvoirePeople

Affaire Manou Jolie expulsée pour loyer impayé / la comédienne ivoirienne brise enfin le silence

Quelques jours après la publication d’une vidéo, dans laquelle Manou Jolie a été virée pour impayés de loyers, la comédienne brise le silence et apporte sa part de vérité.

Une vidéo dévoilant la comédienne Manou Jolie, devant un immeuble et empêchée  d’entrer par un gardien, à cause des loyers impayés, est devenue virale sur la toile.  A un moment dans la vidéo, on aperçoit un geste de l’humoriste en direction du cameraman en guise d’arrêter de filmer. Ce fait a alors été interprété par les internautes, de différentes manières. Pour d’aucuns, c’était simplement une mise en scène, comme l’artiste a l’habitude de le faire, pour ses activités en ligne.

Publicité

L’émission de Yvideroshow, diffusée sur la NCI s’est aussi penchée sur le sujet avec des commentaires déplaisants pour Manou Jolie. Elle a donné sa version des faits afin d’apporter plus de lumière sur ce fait, en mettant plus l’accent sur la déception vis-à-vis de ses frères ivoiriens.

Lire aussi : Côte d’Ivoire/ Manou Jolie fait des révélations sur son histoire avec Pasteur Zahui

« Je ne suis pas une personne hypocrite, je ne suis pas une personne malsaine pour inventer des choses qui ne me sont pas arrivées. Je ne suis pas comme ça, je n’ai pas d’explication à donner à qui que ce soit. J’ai suivi l’émission de Yvidero qui a pris la fin de ma vidéo pour essayer d’échanger là-dessus. J’ai vu que chacun donnait son avis j’ai vu des méchancetés atroces, on me flagellait de partout comme si j’étais une criminelle », a laissé entendre Manou Jolie.

L’on peut accorder à Manou Jolie sa colère par rapport aux commentaires déplacés des internautes sur la toile. Cependant, il existe toujours des gens de bonne foi. Plusieurs continuent par s’interroger sur la signification réelle des faits de cette vidéo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page