Divers

Arabie Saoudite : des migrants africains entassés et abandonnés dans des centres de détention (photos)

Des centres de détention en Arabie Saoudite où des migrants africains sont enfermés dans des conditions inhumaines ont été exposés.

Selon une enquête du Sunday Telegraph, les migrants africains sont enfermés dans des conditions odieuses dans le cadre d’une campagne visant à stopper la propagation de la Covid-19.

Publicité

Les images envoyées au journal par les migrants détenus dans les centres de détention montrent des dizaines d’hommes émaciés, paralysés par la chaleur arabe, allongés torses nus en rangs serrés dans de petites pièces aux fenêtres grillagées.

Arabie Saoudite : des migrants africains entassés et abandonnés dans des centres de détention (photos)

« Beaucoup de détenus pensent au suicide ou souffrent de maladies mentales après avoir vécu cela pendant cinq mois. C’est l’enfer ici. Nous sommes traités comme des animaux et battus tous les jours. Si je vois qu’il n’y a pas d’échappatoire, je vais me suicider. D’autres l’ont déjà fait », affirme un des migrants.

« Mon seul crime a été de quitter mon pays à la recherche d’une vie meilleure. Mais ils nous battent avec des fouets et des fils électriques comme si nous étions des meurtriers », a-t-il ajouté.

Arabie Saoudite : des migrants africains entassés et abandonnés dans des centres de détention (photos)

Réagissant à cette situation, Adam Coogle, directeur adjoint de Human Rights Watch au Moyen-Orient, a déclaré

« Les photos qui sortent des centres de détention du sud de l’Arabie Saoudite montrent que les autorités de cette région soumettent les migrants de la Corne de l’Afrique à des conditions sordides, et déshumanisantes, sans aucun égard pour leur sécurité ou leur dignité ».

Arabie Saoudite : des migrants africains entassés et abandonnés dans des centres de détention (photos)

Les centres de détention sordides du sud de l’Arabie Saoudite sont bien en deçà des normes internationales. Pour un pays riche comme l’Arabie saoudite, il n’y a aucune excuse pour détenir des migrants dans des conditions aussi déplorables », a ajouté M. Coogle.

Crédit photo : lailasnews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Et dire que ce sont ces gens qui crient Allah Allah ! tout le temps, qui ne ratent pas les cinq prières et qui se disent pures devant Dieu. Quelle pitié!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page