FootballSport

Un arbitre tué par un joueur et des supporters en colère en plein match

Un arbitre est mort après une violente agression alors qu’il exerçait ses fonctions au Salvador. Il a été agressé par des joueurs et des supporters lors d’une rencontre. La Fédération a condamné ces actes.

La Fédération salvadorienne de football est en deuil. Elle a perdu José Arnoldo Amaya, arbitre de 63 ans. Il a été victime de violence de la part d’un joueur et de supporteurs alors qu’il arbitrait un match au stade de Toluca de San Salvador.

Dans un communiqué, la fédération « condamne, regrette et rejette l’agression physique à l’issue fatale » dont a été victime cet arbitre, José Arnoldo Amaya, 63 ans, de la part de « pseudo-supporteurs et joueurs à l’occasion d’un match qu’il arbitrait au stade Toluca de San Salvador« .

Après l’agression, l’homme en noir a été conduit à l’hôpital où il a succombé à ses blessures. Selon les témoignages, l’arbitre aurait averti un joueur. Mécontent de la sanction, ce dernier aurait tout d’abord agressé verbalement l’officiel avant de s’en prendre à lui physiquement et de le rouer de coups à plusieurs reprises alors qu’il était au sol.

Un arbitre tué par un joueur et des supporters en colère en plein match

L’enquête est en cours pour déterminer les raisons de cette agression. Quant aux agresseurs, le président de la fédération, Hugo Carillo, a appelé les autorités à trouver rapidement le ou les coupables.

Lire aussi: Tournoi de Jonathan Morisson: la fédération ivoirienne de Maracana se désolidarise et met en garde

La victime exerçait ses fonctions d’arbitre depuis une vingtaine d’années dans des matchs de quartier, d’écoles et dans une ligue amateur de ce pays d’Amérique centrale. Il était membre de l’Association nationale des arbitres de football du Salvador.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page