Art

Arts visuels et numériques : l’artiste Jacobleu ouvre les portes des RIANA 2020

La quatrième édition des RIANA (Rencontres Internationales des Arts Numériques et Visuels d’Abidjan) a ouvert ses portes mercredi 1er juillet 2020 à Cap Sud sis à Marcory (Abidjan-Côte d’Ivoire). C’est l’artiste peintre ivoirien Jacobleu qui a lancé les festivités.

Le portes des RIANA ont été officiellement ouvertes mercredi 1er juillet 2020 à travers une exposition à Cap Sud, à Abidjan Sud. Le grand évènement des arts numériques et visuels va dérouler jusqu’au 31 juillet 2020, soit sur un mois sous le thème « Rêver l’Afrique d’après ».

Publicité

Reporté à maintes reprises en raison du nouveau coronavirus, les RIANA qui se tiennent ordinairement au premier trimestre de chaque année depuis leur naissance en 2017 suivront donc le dessein que leur ont assigné leur initiateur, M. Jacob Bleu.

C’est cet artiste peintre ivoirien qui a ouvert le festival à travers une exposition de tableaux, sous le thème de « Réalités masquées ». Il donne ainsi le coup de départ d’un évènement culturel visant à la « valorisation des talents en matière d’art visuel et numérique » en Côte d’Ivoire et en Afrique, a-t-il indiqué.

Selon lui, c’est principalement cette fonction qu’il faut rechercher dans plusieurs initiatives en vue d’accomplir le développement d’une Afrique forte à tous égards et capable d’assumer son passé pour réinventer son histoire. D’ailleurs c’est cette vision qui justifie le choix du thème. « L’Afrique d’après est une Afrique qui se revient. C’est un peuple qui se voit à travers ses attributs culturels. C’est une Afrique qui se bat mais aussi un continent qui se réinvente. », a-t-il déclaré.

Le prodigieux festival qui se déroule ordinairement au premier trimestre de chaque année depuis sa naissance en 2017 a subi une restriction cette année pour cause sécuritaire mais reste fidèle à sa configuration initiale avec la participation d’artistes multimédias, Visuels, et experts d’Europe, d’Afrique en général et de la Côte d’Ivoire en particulier.

Ce qui change toutefois : par respect des mesures barrières édictées par le gouvernement ivoirien, les rencontres de cette année, ne pourront réunir que 40 personnes chaque jour sur toute la durée du festival. Ce, dans le noble souci d’être en adéquation avec le nombre de personnes prévues pour chaque regroupement fixé à 50.

Publicité 2

Les RIANA 2020 ont lieu avec la collaboration de partenaires locaux et étrangers, notamment la Fondation BJK, Cap Sud Art, Transcultures (Belgique), Lebasquiat Art Gallery, CAP SUD Art, la Villa Alfira et plusieurs autres appuis.

Jacobleu (peinture-Côte d’Ivoire), Anthony Nsofor (peinture-Nigeria), Ahonzo T. (nouvelle tapisserie-Côte d’Ivoire), Brown Williams (céramique-Côte d’Ivoire), Glodi Kasindi (peinture-République Démocratique du Congo),  Zeben Zebehi (photographie numérique-Côte d’Ivoire), Manou Grebo (peinture-Côte d’Ivoire), Pimii (photographie numérique-Côte d’Ivoire),  Halidou (street art-Côte-d’Ivoire) sont entre autres les créateurs locaux et étrangers qui doivent présenter leurs œuvres à ce rendez-vous artistique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page