Asalfo : « Notre principal défi, est d’offrir aux jeunes d’autres alternatives »

0

Nous y revoilà pour la 11e édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA).

Ce rendez-vous annuel, devenu ‘’rituel’’ a démarré mardi 17 avril 2018 par une cérémonie d’ouverture.

Les festivités de cette onzième édition porteront sur le thème « Jeunesse et immigration clandestine ».

Publicité

Conscient de ce fléau dont sont victime les jeunes en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire, le groupe Magic System a voulu offrir le FEMUA 11 en lucarne de sensibilisation des jeunes ivoiriens.

« Notre principal défi, est d’offrir aux jeunes d’autres alternatives », a déclaré Asalfo, leader du groupe Magic System à l’entame de ses propos. Poursuivant, il a exhorté les jeunes au travail, la vraie clé de la réussite. »

S’adressant à toutes les autorités présentes ce mardi, Asalfo a exprimé sa gratitude au parrain de la cérémonie, Amadou Gon Coulibaly, premier ministre de la Côte d’Ivoire.

« Vous confirmez votre attachement aux valeurs culturelles et artistiques en acceptant de parrainer le Femua 11 », a-t-il indiqué.

Le leader du groupe Magic System a assuré des innovations intégrées dans le programme du FEMUA 11.

Ces innovations sont entre autres les ateliers SACEM (plateforme de réflexion et d’échange sur les droits d’auteur et la carrière des artistes) qui mettront ‘’le live’’ en exergue pour les artistes débutants.  Aussi, un tournoi dénommé le tournoi de la CEDEAO sera introduit dans ce festival.

Cette année particulièrement, le festival se déroulera à l’institut national de la jeunesse et des sports à cause des travaux de bitumage en cours, au village d’Anoumabo.

Le festival s’articulera autour de 5 volets que sont : le FEMUA Social, Sport, Scientifique, Kid, Musique.

Projet immense et évolutif, le FEMUA a vu le jour en 2008 à l’initiative de Salif Traoré, lead vocal du groupe Magic System et Commissaire Général dudit festival.

De nombreuses attentes ont été annoncées pour cette édition.  Plus de 300 emplois ont été créés bien avant le lancement

Pour cette onzième édition parrainée par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, ce sont 150 000 festivaliers, et une quinzaine d’artistes qui seront au rendez-vous.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Afrikmag

Asalfo : « Notre principal défi, est d’offrir aux jeunes d’autres alternatives »

Hello, Emeraude ASSAH, retrouvez mes actualités en politique, société etc… Mes centres d’intérêts  sont la culture, la lecture,les voyages et autres. La priorité pour moi c’est Dieu, ma famille et mon travail.

+225 89686134

emeraudeassah@Afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---