Attaques xénophobes : des Nigérians poignardés à mort en Afrique du Sud

0

Deux ressortissants nigérians ont été tués dans les attaques xénophobes en Afrique du Sud. Les dernières victimes ont été poignardées à mort à Johannesburg et au Cap les 5 et 6 avril 2019.

L’adjoint aux relations publiques de l’association Nigeria Union in South Africa (NUSA), Odefa Ikele, a confirmé les meurtres.

Publicité

« La communauté nigériane a perdu deux citoyens à cause de meurtres atroces ce week-end. M. Bonny Iwuoha, 48 ans, originaire d’Ihitte/Uboma dans l’état d’Imo, a été poignardé à mort vers 23h45 le 6 avril 2019 à Johannesburg Sud. Nous avons appris que ses agresseurs l’avaient suivi depuis 152 Hay Street Turffontein, puis l’ont poignardé et tué devant sa porte à Turf Road, Turffontein. M. Izochukwu Nwokocha a été témoin de l’assassinat ».

Il a déclaré qu’un autre Nigérian, Goziem Akpenyi, a également perdu la vie dans des circonstances similaires le 5 avril 2019.

« Akpenyi aurait été poignardé à mort par trois sud-africains inconnus après une dispute avec le défunt. L’incident s’est produit dans le stationnement du stade Bellville, au Cap, vers 13 h, le vendredi 5 avril 2019.

Ces derniers meurtres s’ajoutent aux quatre autres Nigérians qui ont été abattus en mars. Trois des victimes ont été assassinées à Sunnyside, à Pretoria, et une à Balfour Park, à Johannesburg ».

Crédit photo : independent.ng

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X