SociétéUSA

Découvrez la Béninoise qui fût la dernière esclave aux Etats-Unis

La dernière esclave aux Etats Unis était de nationalité béninoise. C’est ce que vient de révéler une étude menée par une chercheuse de l’université de Newcastle en Angleterre.

Une nouvelle découverte vient d’être faite par une chercheuse de l’université de Newcastle. Hannah Durkin a indiqué dans la revue “Slavery and abolition” que le dernier esclave aux Etats unis était une femme originaire du Bénin. Elle s’appelle Redoshi et son maître Smith, un nom  qu’elle adoptera plus tard pour le substituer au sien.

Découvrez la Béninoise qui fût la dernière esclave aux Etats-Unis

Publicité

Elle n’avait que 12 ans lorsqu’elle a été enlevée dans son Bénin natal en 1860, par des marchands d’esclaves. Sally Smith fut déportée en Alabama à bord d’un bateau transportant plus d’une centaine d’esclaves arrachés à l’affection de leurs familles respectives.

Dans la plantation de son maître à Selma en Alabama, Sally Smith a servi pendant 70 ans après l’abolition de l’esclavage.

Bien que l’esclavage ait été aboli cinq ans après son arrivée aux Etats-Unis, Redoshi a continué à travailler dans le même domaine, vivant avec son mari, qui avait également été enlevé dans la même région d’Afrique de l’Ouest. Le couple avait eu une fille.

Elle avait 89 ou 90 ans quand elle mourait en 1937.

Hartman N’CHO

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer