Europe

Attentat de Berlin: ce que l’on sait du principal suspect

« Il s’appelle Anis Amri, un homme qui serait de nationalité tunisienne, il mesure 1,78 m, pèse environ 75 kg, il a des cheveux noirs et des yeux bruns. Il peut être violent et armé! » c’est ainsi qu’est formulé la mise en garde des populations par le parquet fédéral.

Dans cette mise en garde, il y a en subsistance, l’identité du principal suspect de l’attentat de Berlin qui a eu lieu il y a quelques jours et qui a fait une douzaine de morts et plusieurs blessés, comme on peut le lire dans une publication de nos confrères de sudouest.fr

Cette source nous indique également qu’Anis Amri est arrivé en Allemagne en juillet 2015. Sa demande d’Asile a été rejetée, mais la Tunisie a bloqué la procédure d’expulsion, refusant longtemps de reconnaître l’homme comme l’un de ses ressortissants. Par pure coïncidence, le document devant permettre de le renvoyer dans son pays est arrivé, mercredi dernier, en Allemagne.

D’après les autorités allemandes, il a vécu dans les régions de Bade-Wurtemberg (sud-ouest), Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest) puis dernièrement à Berlin. C’est dans ces deux dernières régions que ses projets d’attentat et ses liens avec la mouvance islamiste faisaient l’objet d’une enquête.

D’après les interrogatoires menées par la police tunisienne auprès des membres de la famille du suspect en Tunisie, l’on a constaté une certaine gêne et même une désolation pour certains. « Quand j’ai vu la photo de mon frère dans les médias, je n’en ai pas cru mes yeux. Je suis sous le choc et je ne peux croire que c’est lui qui a commis ce crime », déclare Abdelkader Amri, un frère du suspect.

Mais « s’il s’avère qu’il est coupable, il mérite alors toutes les condamnations. Nous rejetons le terrorisme et les terroristes et nous n’avons aucune relation avec les terroristes ».


D’après le quotidien Süddeutsche Zeitung, le Tunisien avait des relations avec Ahmad Abdulaziz Abdullah un irakien de 32 ans connu sous le surnom d’ « Abou Walaa ».

Selon le parquet fédéral, c’est en novembre dernier qu’il avait été arrêté en compagnie de quatre complices pour avoir monté un réseau de recrutement des terroristes pour le compte de Daesh.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page