Divers

Australie : elle tombe sur une araignée géante logée dans la poignée de la portière de sa voiture

Une dame de nationalité australienne n’oubliera pas de sitôt ce qu’elle a récemment vécu. Alors qu’elle voulait ouvrir sa voiture pour y prendre place, elle a fait la découverte d’une énorme araignée, logée dans la poignée du véhicule.

Sur les photos qu’elle a publiées sur facebook lundi dernier, on peut voir l’araignée occupant tout l’espace de la poignée avec ses pattes.

Publicité

«Je pensais que c’était des chenilles poilues au début», indique l’australienne dans son post sur Facebook. Elle précise que l’araignée a profité du fait qu’elle n’avait pas utilisé son véhicule pendant une semaine pour s’installer.

Australie : elle tombe sur une araignée géante logée dans la poignée de la portière de sa voiture

Une publication qui a suscité de nombreux commentaires sur le réseau social. Les deux camps qui se lançaient des piques étaient d’une part les amoureux des araignées et d’autre part les personnes effrayées et internautes amusés.

« Ce n’est plus votre voiture, elle a un nouveau propriétaire », « comme si 2020 n’était pas déjà une année effrayante, je dois maintenant vérifier ma voiture pour les araignées », pouvait-on ainsi lire.

Pour certains internautes qui connaissent bien les araignées, celle qui s’est installée sur la poignée du véhicule serait une araignée chasseuse, une espèce impressionnante par sa taille mais qui ne représente pas un réel danger pour l’homme.

Pendant les moments caniculaires, les araignées cherchent à se cacher à l’ombre. Il est fortement recommandé pendant les périodes de fortes chaleurs, d’éviter de se garer sous les arbres et de pulvériser de l’insectifuge sur la voiture, rappelle le Daily Mail.

Pour l’heure, on ignore si l’Australienne a pu chasser l’araignée ou si elle a abandonné son véhicule.

Crédit photo: Cnews

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page