MusiqueShowbiz

Bagarre Booba et Kaaris: Ce que révèlent les avocats des deux parties

Suite à l’affrontement entre Booba et Kaaris, mercredi 01 Août à l’aéroport d’Orly, les avocats des deux parties ont fait des sorties médiatiques pour défendre leur client respectif. Pour Me Arash Derambarsh qui assure la défense de Kaaris, il explique sur LCI que son client a été victime d’un guet-apens dressé par son rival. En face, l’avocat de Booba soutient l’exact opposé.

D’après Me Yann Le Bras, la faute incombe à Kaaris: “La vidéo est extrêmement claire. Ce sont bien les amis de ce dernier qui auraient attaqué les premiers dans le hall 1 du Terminal Ouest d’Orly. Ce n’est pas un guet-apens mais ça commence à y ressembler.” assure-t-il au micro de France Info.

Publicité

Mais pour Me Arash Derambarsh, l’avocat de Kaaris, a assuré que son client n’avait “aucune autre volonté, en ce début du mois d’août de faire quoi que ce soit d’autre que de travailler“, expliquant que ce dernier était venu “avec sa propre équipe : ils étaient quatre, plus leur manager, plus le DJ“.

L’avocat s’appuie sur les images où l’on voit Kaaris penché contre la cloison du duty-free, subissant les assauts de Booba et de trois autres hommes : “On voit très bien, sur les images, que chacun des membres de l’équipe de Kaaris […] était en minorité. Systématiquement, trois à quatre personnes contre une personne, et même avec une arme par destination, je pense au parfum. […] Nous l’affirmons, c’était un guet-apens.

Au regard de ces idées qu’opposent les deux avocats pour défendre leur client respectif, c’est à la justice que reviendra le dernier mot.

 

crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer