SportUncategorized
A la Une

Karim Benzema : « Donnez-lui le Ballon d’Or et n’en parlons plus… »

Où s’arrêtera Karim Benzema ? L’attaquant du Real Madrid semble être au dessus de tout cette saison, que ce soit en Liga, où il est à la fois le meilleur buteur et meilleur passeur du championnat, ou en Ligue des Champions, où il est également le meilleur buteur, grâce notamment à ses 9 buts en 5 matchs lors des phases à élimination directe.

Epoustouflant! Impitoyable! Karim Benzema vole sur un nuage actuellement. Mieux il est le meilleur buteur Français actuellement à avoir passé la barre des 40 buts cette saison. Il se rapproche surtout de Cristiano Ronaldo qui a inscrit 44 buts en 2017-2018 (toute compétition confondue). Malgré la défaite contre city (4-3) lors de la demi-finale aller de Ligue des Champions Benzema garde la tête froide.

« Une défaite ce n’est jamais un bon résultat, on veut aller au bout dans cette Ligue des Champions, ce qui est important, c’est qu’on a jamais baissé les bras. Maintenant, on doit gagner à la maison, on a besoin des supporters comme jamais et on va faire quelque chose de magique : gagner », a-t-il affirmé sur Movistar, avant d’évoquer son but sur penalty, d’une sublime panenka, alors qu’il restait sur deux échecs consécutifs dans cet exercice.

lire aussi: « Benzema favori pour le prochain ballon d’Or »

Et d’ajouter que: « De toute façon, si tu ne tires pas, tu ne vas pas louper ! Je crois que les deux penaltys en Liga je les ai bien tirés, il y avait un bon gardien. Aujourd’hui je pense que c’est la force mentale. La panenka ? Il y a des moments où il faut changer ! », a-t-il lancé sur Canal Plus. Au-delà de ses buts, Karim Benzema a également rayonné par son rôle de capitaine, puisqu’on l’a vu haranguer ses coéquipiers au moment où le Real Madrid avait la tête sous l’eau. « J’essaie de leur donner encore plus de confiance. Techniquement, tout le monde est au même niveau donc après, c’est le mental. C’est pour les pousser à faire plus d’efforts. » On a déjà hâte de voir le match retour.


Et pour La Gazzetta dello Sport, il ne sert à rien d’attendre jusqu’à la cérémonie pour voir le Français récompensé.

Le quotidien italien, qui a crédité KB9 d’un 8,5/10 pour sa superbe performance à l’Etihad Stadium, a accompagné cette note d’une légende dithyrambique : « Donnez-lui le Ballon d’Or et n’en parlons plus. Le premier but qu’il s’invente est un massage cardiaque pour un Real Madrid à l’agonie. La panenka, c’est un coup de géant. 14 buts en C1, 41 cette saison. Le plus fort de tous », ont écrit nos confrères. Difficile de leur donner tort…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page