AfriqueFranceGabonPolitique

Biens mal acquis : Sassou Nguesso contre -attaque la France

Selon des informations relayées par le média britannique BBC, Le président congolais Denis Sassou Nguesso, visé en France par une enquête sur le patrimoine immobilier de sa famille, a fait une annonce le mardi dernier, indiquant avoir contre-attaqué sur ce dossier à son tour en portant « plainte contre X » à Paris.

Publicité

Dans un court communiqué signé du président congolais, on pouvait lire ceci :

« Nous, Denis Sassou Nguesso, Chef de l’État du Congo, déclarons avoir chargé Maitre Viala, avocat à la cour de Paris, de déposer plainte contre X, pour tentative d’escroquerie au jugement dans l’affaire dite des biens mal acquis, qui nous oppose à l’association « Transparency International ».

  1. Sassou et sa famille sont visés depuis 2009 en France par une enquête sur leur patrimoine français. Cette instruction a été déclenchée par une plainte de l’ONG de lutte contre la corruption Transparency International, qui soupçonne le chef de l’État congolais d’avoir « détourné, à son profit et au profit de sa famille et de son clan, une partie substantielle de la rente pétrolière » du Congo-Brazzaville.

Cette affaire des « biens mal acquis » ne vise pas simplement la présidence congolaise. Mais elle implique aussi les familles de plusieurs dirigeants africains comme Teodoro Obiang (Guinée-Équatoriale), le défunt Omar Bongo (Gabon) et le président centrafricain déchu François Bozizé.

Il faut rappeler que M. Sassou Nguesso, a déjà passé 32 ans à la tête du Congo, il également candidat à un troisième mandat à l’élection présidentielle du 20 mars prochain,  suite à une modification de la Constitution en octobre dernier par référendum.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page