FootballSport

Blocage à la FIF : l’humoriste Gbi de Fer accuse la FIFA de complicité avec Drogba !

L’humoriste ivoirien, Kouya Gnépa alias Gbi de Fer, s’est prononcé sur la suspension du processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (FIF), annoncée récemment par la FIFA.

Depuis quelques semaines la FIFA a fait arrêter le processus électoral de la Fédération Ivoirienne de Football. Cependant, cette suspension semble ne pas plaire à plusieurs observateurs notamment le très célèbre humoriste ivoirien Gbi de Fer.  

Publicité

Interrogé par le confrère VIBE radio Côte d’Ivoire, le doyen n’est pas passé par quatre-chemins pour allumer  l’instance dirigeante du football mondial ainsi que l’ancien attaquant de Chelsea Didier Drogba, qu’il accuse de complicité avec la FIFA.

 «L’attitude de la FIFA vis-à-vis du dossier de la FIF est tendancieuse. De quel droit se donne la FIFA à se mêler d’une élection locale, et même de la bloquer. Aujourd’hui, les acteurs du football ivoiriens sont suspendus à une décision de la FIFA. Et rien ne bouge, l’activité footballistique ici au pays, tout est bloqué, alors qu’on attend de faire ces élections à la FIF pour avancer. Franchement, je ne suis pas d’accord avec cette ingérence de la FIFA. Je le dis, ce que fait la FIFA, ce n’est rien d’autre que de l’ingérence. Pour une affaire de parrainage, la FIFA va intervenir et bloquer une élection au foot en Afrique ? Et la FIF de son côté, il faut le dire, s’est montré un peu trop passif dans ce dossier. Le comportement de la FIFA, on a l’impression qu’ils agissent par amitié», a critiqué sur VIBE RADIO.CI, le célèbre comédien Gbi de Fer.

On se souvient de la sortie de l’humoriste Gbi de fer le mois dernier. Il avait pointé du doigt les partisans de Didier Drogba comme étant les principaux responsables des propos injurieux que l’on constatait sur les réseaux sociaux à la faveur de cette élection.

Publicité 2

‘’Lorsque vous vous permettez de vilipender ceux qui ne sont pas avec Drogba, à savoir ses adversaires, les dirigeants de clubs, tout comme les anciens footballeurs, vous risquez de braquer toutes ces personnes-là contre votre candidat… Vous ne votez pas et c’est vous qui insultez sur les réseaux sociaux, les gens qui votent. Voilà des gens qui ne sont ni à la FIF, ni responsables sportifs, qui ne votent pas non plus, c’est eux qui s’en prennent verbalement aux acteurs du foot dans ce pays. Les personnes qui votent, on les connaît, ils sont au nombre de 81 votants. Et vous, quel est donc votre rôle dans cette histoire ?‘’, avait-il lancé.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page