Divers

Brésil: Des « fantômes » chassent le président Michel Temer du palais présidentiel

Le président par intérim du Brésil, Michel Temer, s’en est pris à la mauvaise ambiance qui règne dans le palais présidentiel. Il accuse des  »fantômes » d’être la cause du départ de sa famille et lui du palais Alvorada, sa résidence officielle.

Publicité

Selon Brazilian News Weekly, Temer a surpris plus d’un quand il a annoncé qu’il a quitté le palais présidentiel.

Publicité

Avec son épouse, une ex-reine de beauté, et son fils de sept ans, il a aménagé dans la résidence du vice-président.

Le palais Alvorada dont le nom signifie « l’Aurore », conçu par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, serait une maison de rêve pour beaucoup.

Brésil: Des "fantômes" chassent le président  Michel Temer du palais présidentiel

Cette résidence a une immense piscine, un  terrain de football, une chapelle, un centre médical et une vaste pelouse.

Mais Temer, âgé de 76 ans, et son épouse Marcela, 33 ans, voient la belle bâtisse comme un endroit qui donne des frissons.

«J’ai senti quelque chose d’étrange là-bas. Je n’ai pas été capable de dormir dès la première nuit « , a-t-il déclaré.

Brésil: Des "fantômes" chassent le président  Michel Temer du palais présidentiel

« L’énergie n’était pas bonne. Marcela ressentait la même chose. Seul Michelzinho (leur fils), qui est allé courir d’un bout à l’autre, a aimé. Nous avons même commencé à nous demander: pourrait-il y avoir des fantômes?», aurait-il plaisanté en parlant à Veja magazine.

Brésil: Des "fantômes" chassent le président  Michel Temer du palais présidentiel

Selon un article publié dans le journal Globo, Marcela Temer a fait venir un prêtre pour tenter de chasser les mauvais esprits, mais en vain. Les Temer se sont ensuite installés dans le Jaburu Palace, encore plus luxueux mais plus petit.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page