À la UneMondePeopleUSA

Britney Spears : la chanteuse témoigne contre sa tutelle

En prenant la parole, le mercredi 23 juin 2021, la chanteuse américaine, Britney Spears a témoigné contre la tutelle de son père sous laquelle elle a été placée en 2008 et dont elle demande la fin. Elle a évoqué aussi sa grande souffrance et les abus dont elle se dit victime.

C’est à distance qu’elle s’est faite entendre par une juge à Los Angeles. Durant 24 minutes, l’artiste a décrit ses souffrances et les abus dont elle se dit victime depuis le début de cette tutelle, en 2008, juste après sa grave dépression.

Publicité

 « Cette fois-ci, j’ai tout écrit à propos de ce que j’ai vécu ces derniers mois. Les gens qui me font ça ne devraient pas s’en sortir si facilement. Donc je vais résumer », a-t-elle débuté.

Elle a d’abord raconté qu’elle avait été forcée à faire une tournée en 2018, contre sa volonté. « Mon manager a dit que si je ne le faisais pas, je devrais trouver un avocat et qu’en raison de notre contrat, mon manager pouvait porter plainte contre moi. Il m’a apporté plein de documents en sortant de scène un jour à Vegas et j’ai dû les signer. C’était très effrayant et menaçant. Et à cause de cette tutelle, je ne pouvais de toute façon pas choisir mon propre avocat. Donc j’ai fait la tournée », raconte-t-elle.

Poursuivant, elle a expliqué qu’elle devait recommencer une série de concerts à Las Vegas. Des spectacles pour lesquels elle a dit avoir commencé à répéter, malgré son épuisement. « Je gérais 16 danseurs ». Une preuve, selon elle, qu’elle n’est pas atteinte de démence l’empêchant de prendre les bonnes décisions pour sa vie, comme le dit son père.

« Madame, mon père et toutes les personnes impliquées dans cette tutelle, et mon équipe qui a joué un grand rôle dans le fait de me punir après que j’ai décidé de dire non, ils devraient être en prison », a souhaité l’interprète de « Baby One More Time ».

Elle a ensuite critiqué l’État de Californie, qui selon elle a laissé son père prendre trop de contrôle sur elle, sur son corps, depuis 13 ans. « Si je ne fais pas ce qu’ils veulent, ils me réduisent à l’esclavage, ils me disent qu’ils vont me punir ».

Publicité 2

Très remonté contre sa famille, Britney Spears a dit qu’elle va porter plainte contre elle (sa famille).

Son père, Jamie Spears qui s’est fait représenter par son avocat ce jour-là, s’est dit désolé de cette situation.  « Monsieur Spears est désolé de voir sa fille en souffrance. Il aime sa fille et elle lui manque énormément », a dit son avocat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page