MondeUSA
A la Une

Brittney Griner : La justice russe a rendu son verdict pour la basketteuse américaine

La star américaine du basket-ball Brittney Griner a été reconnue coupable d’avoir délibérément introduit clandestinement de la drogue en Russie et condamnée à neuf ans de prison, jeudi. Cette affaire a suscité des inquiétudes quant à son utilisation comme pion politique dans la guerre de la Russie contre l’Ukraine.

LIRE AUSSI: Voici la condition posée par la Russie aux Etats-Unis pour libérer la basketteuse Brittney Griner de prison

La juge Anna Sotnikova du tribunal municipal de Khimki a prononcé la sentence et condamné Griner à une amende de 1 million de roubles, soit environ 16 400 dollars. Elle a déclaré que le tribunal avait tenu compte de la reconnaissance partielle de la culpabilité de Griner, de son remords pour son acte, de son état de santé et de ses activités caritatives. Les procureurs avaient demandé qu’elle soit condamnée à 9,5 ans de prison.

Avant le verdict, Griner s’est excusée auprès du tribunal et a demandé la clémence dans un discours plein d’émotion.

« Je n’ai jamais voulu faire de mal à personne, je n’ai jamais voulu mettre en danger la population russe, je n’ai jamais voulu enfreindre aucune loi ici. J’ai fait une erreur honnête et j’espère que dans votre décision, cela ne mettra pas fin à ma vie ici. Je sais que tout le monde continue à parler de pion politique, mais j’espère que cela est loin de cette salle d’audience. Je tiens à répéter que je n’avais pas l’intention d’enfreindre les lois russes. Je n’avais aucune intention. Je n’ai pas conspiré ou planifié de commettre ce crime », a-t-elle ajouté.

Le verdict intervient environ six mois après que la jeune femme de 31 ans a été arrêtée dans un aéroport de Moscou et accusée par les procureurs russes d’avoir tenté de faire passer moins d’un gramme d’huile de cannabis dans ses bagages. La double médaillée d’or olympique américaine de basket-ball a plaidé coupable d’accusations de drogue le mois dernier et a déclaré qu’elle avait accidentellement emballé la drogue alors qu’elle était pressée.

Les avocats de Griner, Maria Blagovolina et Alexander Boykov, ont déclaré qu’ils feraient appel de la décision et ont critiqué le tribunal pour avoir ignoré leurs preuves. Ils ont 10 jours pour faire appel de la décision.


« Nous sommes très déçus par le verdict. En tant que professionnels du droit, nous pensons que le tribunal doit être équitable envers tous, quelle que soit leur nationalité. Le tribunal a complètement ignoré toutes les preuves de la défense, et surtout, le plaidoyer de culpabilité. Cela est contre la pratique juridique existante. Compte tenu de la quantité de la substance (sans parler des défauts de l’expertise) et du plaidoyer, le verdict est absolument déraisonnable. Nous allons certainement faire appel. »

Cette condamnation sévère intervient dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et de la guerre des nerfs entre ce pays et les États-Unis et l’Europe. Le département d’État américain maintient que Griner est détenue à tort, et les responsables américains ont proposé un échange potentiel de prisonniers avec la Russie.

Crédit photo : eurosport

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!