À la UneNigeria

Brutalités policières au Nigéria : Bill Clinton adresse un message au président Buhari

L’ancien président des États-Unis, Bill Clinton, a condamné mercredi la fusillade au péage de Lekki, dans l’État de Lagos.

Bill Clinton a appelé le gouvernement fédéral du Nigeria à engager un dialogue pacifique avec les jeunes descendus dans les rues depuis près de deux semaines pour condamner les brutalités policières.

Publicité

Dans un tweet, l’ancien locataire de la Maison-Blanche a déclaré que le gouvernement nigérian devrait engager un dialogue avec les manifestants à propos de la réforme de la police et de la lutte contre la corruption.

« Je suis profondément préoccupé par les rapports de violence à Lagos et j’exhorte le gouvernement nigérian à engager un dialogue pacifique avec les manifestants #EndSARS pour la réforme de la police et la fin de la corruption », a-t-il écrit.

Rappelons que des hommes armés avaient attaqué mardi des manifestants pacifiques au péage de Lekki, dans l’État de Lagos. Une vingtaine de personnes ont été grièvement blessées lors de la fusillade.

A lire aussi:

Crédit photo : famouspeoplemagazine

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page