Divers

Bruxelles:Un congolais découvre sa femme dans une vitrine de prostitu3es

C’est sûrement le genre de choc auquel aucun homme ne souhaite rencontrer dans sa vie.

L’histoire s’est certes déroulée au mois de décembre dernier, mais elle demeure toujours extraordinaire.  Un Congolais d’une trentaine d’années appelé Alexandre et vivant dans une province de la Belgique, se rend dans la capitale, Bruxelles, dans le but d’accueillir l’un de ses amis de longue date arrivant de leur pays d’origine, la République Démocratique du Congo.

Publicité

Après la chaleureuse retrouvaille et les échanges de nouvelles, les deux amis entreprennent une visite histoire pour notre homme de faire découvrir la capitale belge à son hôte.  Lors de la visite les deux hommes se dirigent vers la zone chaude de Bruxelles.

En effet l’ami venu de Kinshasa veut faire une découverte qui se révèle pour lui plutôt sensationnelle. Il exprime le besoin d’avoir une séance torride avec une “blanche”. Ils se dirigent alors vers les ruelles où se trouvent les prostituées exposées dans les vitrines, comme c’est la coutume en Belgique et dans bons nombres de pays de la Flandre.

Faisant donc la ronde des vitrines, pour dégoter une prostituée au gout de son hôte, Alexandre fait une  découverte qui l’immobilise. Dans une des vitrines, il aperçoit sa propre épouse, exposée en lingerie en attente de clients. Choqué et pris de honte Alexandre quitte les lieux en compagnie de son ami venu de Kinshasa.

En effet Alexandre qui est employé dans une société de gardiennage et son épouse totalise 6 ans de mariage en ont 2 enfants de 5 et 2 ans. Après une longue période de chômage, sa femme lui avait appris qu’elle venait de décrocher du travail comme assistante auprès d’une famille de septuagénaires belges. Un travail qui n’était pas du goût d’Alexandre qui avait finit par accepter au vue des nécessités financières de son épouse. Cette dernière entretenait toute sa famille restée à Kinshasa.

Publicité 2


L’on ignore la suite des évènements. Que feriez vous chers messieurs si vous étiez à la place de notre homme?

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

7 commentaires

  1. Ce qui est vrai c’est pas digne de cette femme car si elle avait dit la verité à son mari cela aurez été différent mais elle a menti, qu’est ce qui ne dit pas qu’elle le faisait depuis? Là c’est peut etre qu’elle avait trouvé une maison clause qui l’a embauché
    Peut etre qu’elle le faisait chez les particulier sans que son mari le sache.

    En plus de cela, les parents qui demandent à leur fille tout le soutien, essayons de savoir comment elle gagne cet argent pas seulement en utiliser mais savoir son origine

    Je ne peux porter jugement mais c’est pas du tout bien ce que lq dqme a fait à son mari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer