À la UneBurkina FasoPolitique

Burkina/ Au moins 15 militaires tués dans une double attaque terroriste hier

Après le Mali, le Burkina est aussi touché par des attaques de terroristes embusqués. L’armée burkinabè annonce qu’une dizaine de ses hommes sont tombés lors d’une mission de convoyage. Un bilan triste et lourd pour les hommes du Colonel Damiba.

L’état-major des armées burkinabè a annoncé dans un communiqué que quinze soldats ont été tués et un blessé mardi 9 août lors d’une double attaque à l’engin explosif commise par des jihadistes présumés sur l’axe Bourzanga-Djibo, dans la région du Centre-Nord. Les attentats se sont produits l’axe Bourzanga-Djibo, au moment où une unité militaire du 14e régiment interarmes (RIA) escortait un convoi.

Selon le communiqué de l’état-major, l’un des véhicules transportant des combattants des forces armées a sauté sur un engin explosif improvisé. « C’était un convoi de personnels militaires qui venaient d’être affectés au 14e régiment interarmes de Djibo ». Une attaque apparemment bien planifiée puisque alos même que les opérations de secours, un deuxième engin a explosé.

«Ce deuxième engin a été manifestement activé à distance. Ce qui a causé de nombreuses victimes. En plus des pertes en vies humaines, des dégâts matériels ont été enregistrés », note l’état-major qui dit avoir rapidement envoyé sur place des renforts pour assurer l’évacuation des victimes et la sécurisation de la zone. Dans cette même zone, l’armée avait abattu une trentaine de terroristes le 4 août 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page