À la UneBurkina FasoSécurité
A la Une

Burkina Faso/ L’armée annonce avoir tué une vingtaine de terroristes à Barsalogho

L’armée burkinabè veut montrer aux terroristes qu’elle a du répondant. Harcelés dans la zone de Barsalogho, brièvement occupée le week-end dernier par des terroristes, les hommes du Colonel Damiba ont lancé une contre-offensive qui a fait mouche. En tout cas, à en croire le bilan fourni par l’armée burkinabè.

L’armée affirme avoir abattu 17 terroristes dans une contre-offensive majeure dans la zone de Barsalogho, dans la province du Sanmatenga, un région du centre-nord. L’armée burkinabè réagissait ainsi à un affront des terroristes survenu récemment.

« Suite à l’attaque contre le détachement militaire de Barsalogho (Province du Sanmatenga, région du centre-nord) le 10 juillet 2022, une contre-offensive est engagée depuis plusieurs jours pour traquer et neutraliser les groupes terroristes qui sévissent dans la zone« , indique le communiqué de l’armée.

Dans cette opération, l’armée burkinabè a mobilisé des unités terrestres et des appuis aériens. « A cet effet, Plusieurs raids ont été menés sur des bases terroristes identifiés grâce aux services de renseignement« , dit l’armée qui « dénombre au moins 17 terroristes neutralisés », ajoute le communiqué de l’armée burkinabè.

En outre, « une importante quantité d’armes et de munitions ont été saisies. Des lots de médicaments, des vivres, des engins explosifs, des moyens roulants, des moyens de communication et divers autres matériels ont également été récupérés ou détruits« , rapporte l’armée burkinabè qui dit n’avoir enregistré aucune perte en vies humaines.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page