Afrique

Burkina Faso: Plus de 1200 agents fictifis decouvert au sein de la fonction publique

Plus de 1.200 agents de la fonction publique en situation “irrégulière” ou “inconnue” ont été recensés par le gouvernement a la suite d’une opération de billetage effectuée en mai, a-t-on appris de source officielle.

Après cette vaste opération qui vise à vérifier la présence et à contrôler la régularité et l’exactitude des éléments de rémunération de chaque agent, “il se dégage une liste provisoire d’agents en situation irrégulière ou inconnue dont l’effectif est arrêté à 1.213”, indique le compte rendu du conseil ministre tenu vendredi.

Publicité

Selon le ministère en charge des finances, sur un effectif de 135.563 agents, 134.128 agents ont été contrôlés et payés soit un taux d’exécution des paiements de 98,94%.

“Il ressort que parmi les 1.435 agents non payés, il y a des agents en situation régulière, notamment ceux en mission à l’étranger, en position de stage à l’extérieur, en évacuation sanitaire hors du pays ou en attente de premiers mandatements”, selon la même source.

Plus de 200 agents n’ont pas non plus été payés bien qu’étant en situation régulière, “notamment ceux en mission à l’étranger, en position de stage à l’extérieur, en évacuation sanitaire hors du pays ou en attente de premiers mandatements”, précise le conseil des ministres.

Le salaire du mois de juillet 2015 des agents fictifs seront suspendus à titre conservatoire, conclut le texte.

De fin 2009 à 2015, la masse salariale a plus que doublé au Burkina Faso.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

    1. Arretez demmerder les honnetes citoyens avec blaise par çi blaise par la ce types de controle na pas debute cette annee dailleurs pour cette fois sa avait ete mal organise,bravo a soungalo ouattara!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer