AfriqueDivers

Burundi : trois écolières risquent jusqu’à 5 ans de prison

Trois écolières ont été emprisonnées en attendant d’être jugées pour avoir gribouillé sur une photo du président Pierre Nkurunziza dans leurs manuels scolaires.

Les jeunes filles, âgées de 15, 16 et 17 ans, risquent jusqu’à cinq ans de prison si elles sont reconnues coupables d’insultes envers le chef de l’État.

Publicité

Burundi : trois écolières risquent jusqu'à 5 ans de prison

Les juges ont déclaré que les trois filles devraient être poursuivies « pour outrage au chef de l’État ». Elles ont été enfermées dans une section pour mineurs d’une prison du nord du Burundi à Ngozi en attendant leur procès, a déclaré FENADEB, un groupe de 48 organisations de la société civile.

Les trois écolières sont en détention depuis le 12 mars, date à laquelle elles ont été arrêtées avec trois autres filles et un garçon de 13 ans. Le garçon a été libéré immédiatement parce qu’il n’a pas atteint l’âge de responsabilité pénale. Les trois autres filles ont été libérées sans inculpation.

Ce n’est pas la première fois que des écoliers sont arrêtés pour des gribouillages sur la photo du président.

En 2016, plusieurs écoliers ont été condamnés à des peines de prison pour des gribouillages sur la photo de Pierre Nkurunziza et des centaines d’élèves ont été expulsés, provoquant un tollé international.

Crédit photo : howafrica

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer