À la UneAfriqueFootballSport

CAF : les raisons de la suspension d’Ahmad Ahmad par la FIFA !

À l’heure où l’élection du nouveau président de la CAF approche, Ahmad Ahmad, le président sortant se prend un boomerang à la figure. Le patron du football africain vient d’être suspendu par la FIFA, dirigé par l’Italien, Infatinno. 

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le dirigeant malgache, Ahmad Ahmad. Actuellement en quarantaine par ce qu’il a été testé positif à la Covid-19, il vient d’être suspendu par le président de la Fédération International de Football Association, Gianni Infantino pour un détournement de fond. 

Publicité

En effet, la commission d’éthique de la Fifa a suspendu pour cinq ans le président de la Confédération africaine, Ahmad, lui infligeant de surcroît une amende de 185 000 euros soit 120 millions 250 mille francs CFA comme amende, notamment pour détournements de fonds.

Le dirigeant malgache de 60 ans, à la tête du football africain depuis mars 2017 et candidat à un deuxième mandat, avait par ailleurs été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris. Le verdict vient de tomber, le dirigeant malgache écope de 5 ans de suspension par l’instance internationale. Il a été suspendu pour avoir détourné une grosse somme d’argent depuis sa prise des commandes de l’instance africaine de football. 

Pour rappel, Ahmad Ahmad ne pourra pas être candidat à sa propre succession en mars prochain à Rabat (Maroc). La voie est donc ouverte pour Jacques Anouma (Côte d’Ivoire), Augustin Senghor (Sénégal), Patrice Motsepe (Afrique du Sud) et Ahmed Yahya (Mauritanie) pour sa succession à la tête de l’instance africaine. 

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page