Cameroun

Cameroun / Crise sécuritaire : après charlotte Dipanda, l’artiste Daphné accuse le gouvernement

Alors qu’elle prenait part à l’émission «Couleurs Tropicales» diffusée sur la radio française RFI, la chanteuse camerounaise Daphné s’est exprimée sur plusieurs sujets notamment sa carrière musicale, ses problèmes de santé après son viol, la crise qui sévit dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Durant les 50 minutes d’échange, l’artiste camerounaise multirécompensée, Daphne Njie Efundem s’est particulièrement penchée sur la crise sécuritaire et indépendantiste dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, depuis 4 ans.

Publicité

Même si elle a reconnu avoir souvent du mal à se prononcer sur des sujets relevant de la politique, Daphné est revenue sur l’origine du conflit qui a déjà fait des milliers de morts. Pour cette dernière, il ne s’agit pas d’un problème entre les francophones et les anglophones, mais plutôt des griefs  qu’ont les camerounais originaires de ces deux régions, contre le gouvernement actuel.

«Il ne s’agit pas d’un problème entre anglophones et francophones. Il n’y a aucun problème entre les anglophones et les francophones. On a un problème avec le gouvernement», a-t-elle déclaré.

Un point de vue de Daphné qui rejoint indirectement celui de Charlotte Dipanda et Richard Bona qui accusent également le gouvernement de Paul Biya d’être à l’origine de l’expansion de cette crise.

Crédit photo: DR

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page