AfriqueCamerounPolitique

Cameroun : le ministre justifie l’interruption de d’électricité lors du discours du président le 31 décembre

Le 31 décembre dernier, le discours de fin d’année du président camerounais, Paul Biya n’avait pas été suivi par certains Camerounais dans plusieurs quartiers des régions du littoral et du centre, en raison de l’interruption de l’électricité.

Une enquête avait été ouverte sous l’ordre de la présidence le 02 janvier pour comprendre ce qui s’était réellement passé pour priver certains Camerounais de suivre le discours de fin d’année du chef de l’Etat.

Publicité

Selon les résultats de l’enquête rendus publics, le 8 janvier par le président de la commission d’enquête, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna, c’est un nid de corbeaux qui est à l’origine de l’interruption de la fourniture d’électricité, qui a perturbé la diffusion du discours du président Paul Biya à la nation.

le corbeau a installé son nid sur des branchements et des installations électriques de très hautes tension. Le corbeau aurait donc sectionné ces fils électriques de haute tension, sans se faire électrocuter, juste au moment du discours du chef de l’Etat. Et après le discours, la fourniture de l’électricité a repris comme par miracle.

Un tel événement est-il déjà arrivé dans un autre pays ? Une conclusion qui ne satisfait pas l’homme de la rue. Les Camerounais considèrent que le ministre de l’Eau et de l’Energie, par crainte des foudres du président, s’accroche sur les ailes d’un oiseau.

Source: camerounlink.net

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer