AfriqueCamerounDivers

Cameroun: Les membres de l’association de Chantal Biya divisés

A l’origine, la contribution obligatoire de la somme d’un million FCFA exigé à chaque membre suscite la colère au sein Cercle des amis du Cameroun (Cerac).

Au delà du fait que le Cercle des amis du Cameroun (Cerac) reste une association apolitique et bien organisée, il n’en demeure pas moins qu’on retrouve en son sein quelques incongruités dans la prise de certaines décisions.
Au moment où l’on parle, une décision prise par la coordinatrice générale madame Linda Yang par ailleurs épouse du premier ministre soulève les vagues : il s’agit d’un montant d’un million exigé à chaque membre pour la participation financière en vue du 20e anniversaire du cercle, cérémonie présidée personnellement par la première dame à quelques jours de la fête de la nativité.
Le montant exigé ne cause pas un problème mais c’est ce déséquilibre financier des membres qui suscite une certaine indignation car toutes n’ont pas les mêmes moyens et les époux de beaucoup de ces femmes ne sont plus aux affaires, pourquoi donc doivent-elles payer le même montant ? Un calcul simple de l’enveloppe permet d’évoquer 350 millions FCFA si toutes les femmes contribuent à cette somme, de quoi faire sauter les montagnes pour une pareille cérémonie.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page