AfriqueCamerounDiversShowbiz

Cameroun : par peur de voir le taximan fuir le contrôle, un policier s’allonge sur le capot du véhicule

La scène s’est déroulée ce matin à douala. Un policier qui dirigeait la circulation a interpellé un taximan en lui demandant de présenter les pièces du véhicule. Mais sur le coup, le taximan n’a pas réagi. Le taximan aurait deviné ce que voulait le policier.

Publicité

Craignant que le taximan ne parte sans qu’il ne présente les pièces du véhicule, le policier a estimé que la seule solution pour empêcher le taximan de partir c’est de sauter sur le capot du véhicule et de s’y allonger. C’est pour cette raison que nous pouvons voir le policier allongé sur le capot du véhicule.

Le policier voulait-il uniquement les pièces du véhicule ? Son attitude ne cache-elle pas une autre intention ? Afripeople à la place du taximan que feriez-vous ?

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

11 commentaires

  1. acte de bravoure ou de acharnement colerique contre un taximan qui refuse de « tchoko »? Je pense la réponse est à creuser dans la deuxième hypothèse. La scène pouvait gêner la circulation dont notre policier est chargé en assurer la fluidité. Y a t il pensé?

  2. on a déjà vu qui se sont blessés en voulant a tout prix stopper les moto taxi. c vraiment dommage. lorsqu’un automobiliste décide de forcer autant mieux le poursuivre avec une autre voiture que de prendre de risques inutiles.

  3. c’est désolant pour pour la police camerounaise car ceci ne saurait être la déontologie de l’école de police.
    sauf, s’il faut par tous les moyens récupérer ce qu’on dépensé pour être admis à ce corps. alors là même après avoir récupéré il est difficile de s’arrêter.
    ça, c’est la triste réalité de notre beau pays.

  4. c’est désolant pour pour la police camerounaise car ceci ne saurait être la déontologie de l’école de police.
    sauf, s’il faut par tous les moyens récupérer ce qu’on dépensé pour être admis à ce corps. alors là même après avoir récupéré il est difficile de s’arrêter.
    ça, c’est la triste réalité de notre beau pays.

  5. le pauvre policier ne peux pas laisser son premier client s’échapper avec les 500 de sa première bière!!!

  6. à la place du chauffeur de taxi j’ aurait présenté mes dossiers car il ne peut prouvé que le policier voulais autre chose que le dossier du véhicule alors là en s’enfuyant il a aggravé cette situation car maintenant le policier a le droit de l’arrêter et de l’enfermer pour refus d’obtempéreret ‘ pour avoir forcé un barrage de contrôle et autres….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page