Cameroun

Cameroun: Après l’arrestation d’une jeune kamikaze, Abuja veut dépêcher une délégation

Vendredi dernier une jeune kamikaze qui dit être l’une des lycéennes de chibok enlevées par Boko Haram dans le Nord-est du Nigeria a été arrêtée au Cameroun. Informées, les autorités nigérianes accompagnées des parents de la fille ont décidé d’envoyer une délégation au Cameroun.

Selon le gouvernement nigérian, il s’agira de vérifier l’identité de cette jeune fille âgée d’une quinzaine d’années afin de lever les doutes qui pèsent sur ses déclarations.

Publicité

« Dès que nous obtiendrons la permission du Cameroun, nous mettrons la délégation dans le premier vol disponible » affirme Garba Shehu, le porte-parole de la présidence de la République.

Au cas où les révélations de la jeune fille arrêtée s’avèrent, cela pourra donner un nouvel espoir de penser que certaines lycéennes de Chibok enlevées par Boko Haram sont toujours vivantes.

Pour rappel, c’était en avril 2014 que près de 270 lycéennes avaient été enlevées lors d’un raid mené par les membres de la secte terroriste Boko Haram à Chibok dans le nord-ouest du Nigeria, non loin de la frontière camerounaise. Une cinquantaine d’entre elles avaient réussi à s’évader.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer