Cameroun

Cameroun/Fête des femmes: Au delà des réjouissances avec des ministres, quel autre enjeu?

La journée internationale de la femme est célébrée chaque 08 mars de l’année. Cette année, une coloration particulière a été donnée à la fête. Les ministres se mélangeaient aux femmes pour la réjouissance. C’est le cas du ministre du travail Grégoire Owona qui était totalement plongé dans cette fête réservée aux femmes.

Publicité

Avec des pas de danse au rythme de la musique, Grégoire Owona ne s’est pas abstenu de livrer quelques coups de reins à sa cavalière, question d’exprimer toute sa joie de communier avec les femmes en cette journée.

Par ailleurs, plusieurs observateurs auraient souhaité que cette journée soit mise à profit pour un moment de réflexion profonde sur la condition de la femme au Cameroun, en Afrique et dans le monde en général. Cette journée loin d’être un moment où les femmes dansent seulement, avec les ministres, doit surtout être un moment de production d’idées dans le sens d’améliorer les conditions des femmes dans tous les secteurs.

Il faudra donc que dans les années à venir, les ministres ne se limitent pas seulement à la danse avec les femmes à l’occasion de cette journée, mais qu’on puisse aider les femmes à réfléchir dans le sens de l’amélioration de leurs conditions de vie et pour la promotion de l’épanouissement du genre.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer