Sport

CAN 2019/Algérie-Kenya : Voici pourquoi Joash Onyango n’a pas joué le match

L’équipe du Kenya a disputé son premier match de la CAN 2019 sans son défenseur Joash Onyango, dont l’âge réel a été remis en cause par les internautes.

Le joueur de 26 ans a été victime d’une nouvelle blessure à la cheville lors d’une séance d’entraînement samedi dernier et son absence est un coup dur pour l’entraîneur Sébastien Migne.

Publicité

Le défenseur de Gor Mahia risque également de manquer leur deuxième match contre la Tanzanie.

« Onyango s’est blessé à la cheville à l’entraînement hier et manquera les deux premiers matches », a déclaré Nick Mwendwa, président de la Fédération kenyane de football, à Goal lors d’une interview téléphonique depuis l’Egypte.

CAN 2019/Algérie-Kenya : Voici pourquoi Joash Onyango n'a pas joué le match

Sébastien Migne doit déjà faire face à l’absence du défenseur central Brian Mandela qui s’est blessé au genou en France. Musa Mohamed est un autre défenseur dont la forme physique est en attente d’une confirmation tardive après avoir également subi un coup en France.

«Je suis reconnaissant à l’entraîneur pour la confiance qu’il a en moi. J’avais été choisi pour jouer contre le Ghana (lors des matches de qualification), mais je ne l’avais pas prévu et j’ai tout donné depuis. Je veux tout donner dans ce tournoi », a déclaré Onyango dans une récente interview.

L’entraîneur n’a plus que trois défenseurs centraux en forme dont David Owino, Joseph Okumu et Bernard Ochieng.

Crédit photo : sportbible

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer